divider

Le jour se lève

Jour de joie, jour d’espoir

Viendra t’il ce matin ?

Mon rituel je répète :

Ma fenêtre ouverte je scrute l’horizon

Je me fais belle

Pour lui mon rêve, pour lui mon espoir

Dans mon cœur son ombre rôde et m’emprisonne

Aujourd’hui le verrai-je ?

Je m’assoie dans l’herbe comme tous les matins

A ma gauche une comme moi attend son prince

A ma droite plus personne, hier la promise fut cueillie par son charmant

Un bruit… Silence ….

Mon cœur s’affole au rythme des pas.

Ma vue se trouble …

Ne serait-ce pas un cheval blanc d’un pays lointain venu ?

Bizarre. Sur lui point de cavalier

« Ô ma Reine, sur mon dos monte

Je te conduirai par-delà les monts

Au Royaume du bonheur

Le chemin je le connais

Ton prince à pied est parti il y a des lustres

Toi vers ta destinée cheminons

Peut-être en chemin un prince nous croiserons

Sûrement à l’arrivée le bonheur tu trouveras »

Alors je m’envole sur mon fidèle destrier

Ô ce vent, ces oiseaux, ce paysage

Si beaux à ma vue, à mon ouïe et mon toucher

D’où venez-vous ?

Ignorés dans mon aveuglante attente

Aujourd’hui sur mon chemin cette beauté découverte fait ma joie en tout instant

divider

Mela NENKO

 

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

Donnez-nous votre opinion sur ce sujet

Laisser un commentaire