La série TV ivoirienne « ICI C’ BABI » coécrite par l’écrivain Armand Gauz primée aux Lauriers de l’Audiovisuel 2024

par La redaction
115 Vues Offrir un verre à Afrolivresque
La série TV ivoirienne « ICI C’ BABI » coécrite par l’écrivain Armand Gauz primée aux Lauriers de l’Audiovisuel 2024

Les Lauriers de l’Audiovisuel sont une cérémonie annuelle organisée par le Club de l’Audiovisuel. Elle est destinée à récompenser l’excellence dans la production audiovisuelle et radiophonique française ou de langue française en décernant 18 prix dans différentes catégories.

La cérémonie de la  29ᵉ édition, en 2024, s’est tenue Théâtre Marigny à Paris et a été patronnée par le ministère de la Culture et la Commission nationale Française pour l’UNESCO. 

La série TV ivoirienne « Ici C Babi, c’est doux mais c’est risqué » a été récompensée par les Lauriers de l’Audiovisuel dans la catégorie “programme francophone du Sud” qui prime un programme télévisuel coproduit par un organisme de télévision francophone d’Afrique subsaharienne et TV5Monde. Cette récompense peut concerner des documentaires, des fictions ou des films d’animation. 


« Ici c’ Babi » est une série télévisée de fictions produite en 2022, composée de 41 épisodes de 16 minutes chacun. La série entraîne les téléspectateurs au cœur d’Abidjan, la capitale de la Côte d’Ivoire, surnommée Babi. Elle brosse un portrait de la ville plein d’humour avec des personnages issus de différentes classes sociales qui reflètent l’image complexe de cette métropole. Elle est réalisée par Boris Oué, coécrite par l’écrivain Armand Gauz sur une idée originale de Charly Kodjo. La série « ICI C’ BABI », Lauriers de l’Audiovisuel 2024, est disponible sur la plateforme TV5MondePlus.

Voir la bande-annonce

Gauz - Lauriers de l'AudiovisuelArmand Patrick Gbaka-Brédé, mieux connu sous le nom de plume Gauz, est un écrivain, photographe, scénariste et journaliste franco-ivoirien né en 1971 à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Il est particulièrement reconnu pour son œuvre littéraire qui explore les thèmes de l’immigration, du travail et de l’identité à travers un prisme souvent satirique et critique.

Il a écrit plusieurs romans, dont Debout-Payé (Le Nouvel Attila, 2014), qui a reçu le prix des libraires Gibert Joseph, le Grand prix Kaïlcedra des lycées et collèges à Abidjan, et a été nommé meilleur premier roman français de 2014 par le magazine Lire. Ce roman, traduit en anglais sous le titre « Standing Heavy » par Frank Wynne en 2022, a également été sélectionné pour le Prix International Booker 2023. 

Ses autres romans incluent Camarade Papa (Le Nouvel Attila, 2018) qui a reçu le Prix Ivoire 2018 et le Grand Prix Littéraire d’Afrique Noire 2018,  et Black Manoo (2020), ainsi que Cocoaïans (2022).

En plus de son travail littéraire, Gauz a contribué au cinéma en tant que scénariste du film « Après l’Océan » et a travaillé comme rédacteur pour un journal économique satirique ivoirien.

 

Bissap, tisane ou café ?

Soutenez Afrolivresque

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter