Côte d’Ivoire : L’ambassadeur Maurice Bandaman intègre l’Académie des sciences, des arts, des cultures d’Afrique et des diasporas

par La redaction
105 Vues Offrir un verre à Afrolivresque

Maurice Bandaman, l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, a récemment rejoint l’ASCAD (Académie des sciences, des arts, des cultures d’Afrique et des diasporas). Cette nomination prestigieuse le désigne comme représentant du domaine des Lettres et des Sciences Humaines au sein de l’académie. 

Né le 19 avril 1962 en Côte d’Ivoire, Maurice Bandaman est un écrivain, dramaturge, poète et romancier accompli. Il a reçu des prix littéraires notables tels que le grand prix littéraire de l’Afrique Noire pour son roman Le fils de la femme mâle (L’Harmattan) en 1993.

Sa riche carrière l’a mené de la présidence de l’Association des écrivains de Côte d’Ivoire (AECI) de 2000 à 2004, à un poste de Ministre de la Culture et de la Francophonie en Côte d’Ivoire de 2011 à 2020.  De plus, Maurice Bandaman a occupé les fonctions de Maire de la ville de Taabo et il a été Président du Conseil d’Administration de la Radio Télévision Ivoirienne (RTI).

Sa nomination, à l’ASCAD donne une dimension supplémentaire à la reconnaissance de sa production littéraire et son parcours professionnel. 

L’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique et des Diasporas Africaines (ASCAD) est une institution créée en 2003 en Côte d’Ivoire. Placée sous l’autorité de la Présidence, elle a pour objectif de contribuer au développement et à l’influence des sciences, des arts, de la culture africaine et de la diaspora africaine pour favoriser la croissance économique et le progrès social. 

Bissap, tisane ou café ?

Soutenez Afrolivresque

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter