L’UNESCO publie “Mémoire du monde – Trésors du patrimoine documentaire de l’Afrique”

par La redaction
327 Vues Offrir un verre à Afrolivresque
L'UNESCO publie “Mémoire du monde - Trésors du patrimoine documentaire de l'Afrique”

Le patrimoine documentaire de l’Afrique, riche et diversifié, trouve une nouvelle reconnaissance à travers la publication récente du livre Mémoire du monde – Trésors du patrimoine documentaire de l’Afrique. Cette initiative, soutenue par l’UNESCO, met en lumière 26 inscriptions africaines au Registre international du programme Mémoire du monde.

L’UNESCO a lancé son premier livre sur le patrimoine culturel de l’Afrique dans le cadre de son programme “Mémoire du monde” qui a été créé en 1992. Ce programme vise à sauvegarder le patrimoine documentaire et à en assurer la diffusion au niveau national et international. 

Le livre intitulé Mémoire du monde – Trésors du patrimoine documentaire de l’Afrique met en lumière les documents historiques du continent africain, qui sont écrits dans une multitude de langues en raison de l’histoire coloniale et commerciale de l’Afrique. Ces langues incluent le néerlandais, le portugais, l’anglais, l’allemand, l’arabe, ainsi que des langues autochtones et des écritures d’origine africaine telles que l' »Ajami ».

L’ouvrage, publié le 28 février 2024, offre sur sa couverture un voyage visuel et historique à travers des images provenant de divers pays africains tels que le Bénin, l’Éthiopie et Madagascar. Ce livre a pour objectif d’accroître la visibilité du patrimoine documentaire en Afrique, de promouvoir les efforts de sauvegarde et de sensibiliser à la nécessité de mettre en œuvre la Recommandation concernant la préservation et l’accessibilité du patrimoine documentaire. 

Le livre est disponible gratuitement sur le site de l’UNESCO ICI.

Ces efforts s’inscrivent dans le cadre plus large du projet « Histoire générale de l’Afrique » de l’UNESCO, lancé en 1964, et contribuent à la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine (2015-2024).

Le programme “Mémoire du monde” de l’UNESCO

Le programme “Mémoire du monde” de l’UNESCO promeut la préservation et l’accessibilité du patrimoine documentaire de l’Afrique à travers plusieurs initiatives clés :

  1. Inscription au Registre International Mémoire du Monde

L’inscription d’éléments du patrimoine documentaire africain au Registre international Mémoire du monde augmente leur visibilité et sensibilise à leur importance. Cela encourage également la préservation de ces documents en reconnaissant leur valeur universelle.

  1. Publication et Sensibilisation

La publication de livres tels que « Mémoire du monde – Trésors du patrimoine documentaire de l’Afrique » joue un rôle crucial dans la sensibilisation à la richesse du patrimoine documentaire africain. Ces publications mettent en lumière des inscriptions spécifiques et encouragent les efforts de sauvegarde[2].

  1. Renforcement des Capacités

Le programme Mémoire du monde se concentre sur le renforcement des capacités des institutions africaines en matière de préservation et d’accessibilité du patrimoine documentaire. Cela inclut la formation et le partage de meilleures pratiques pour la gestion et la conservation des documents.

  1. Collaboration et Réseaux

La promotion d’une culture de collaboration entre les parties prenantes du patrimoine documentaire est essentielle. Le programme encourage la coopération entre les comités nationaux Mémoire du monde, les institutions de mémoire, et les centres de connaissances pour améliorer la préservation et l’accessibilité du patrimoine documentaire.

  1. Recommandation de 2015

L’UNESCO a établi une Recommandation en 2015 pour la préservation et l’accessibilité du patrimoine documentaire, y compris le patrimoine numérique. Cette recommandation sert de cadre normatif incitant les États membres à coopérer et à prendre des mesures concrètes pour la sauvegarde du patrimoine documentaire.

  1. Registres Internationaux et Régionaux

Les registres internationaux et régionaux Mémoire du monde assurent une bonne visibilité du patrimoine documentaire inscrit. Présenter un bien documentaire pour inclusion dans un registre est un acte de volonté de coopération et contribue à la préservation et à l’accessibilité de ce patrimoine.

  1. Prix UNESCO/Jikji Mémoire du Monde

Ce prix encourage la préservation du patrimoine documentaire à travers le monde en récompensant des individus ou des institutions qui ont contribué de manière significative à sa sauvegarde et à sa diffusion.

L’UNESCO encourage la participation à ce programme par le biais d’appels à propositions d’inscription, qui sont lancés tous les deux ans. Les propositions sont examinées par des comités consultatifs nationaux et internationaux, qui recommandent les inscriptions au Registre international. Ce processus garantit que les documents inscrits reflètent la diversité et la richesse du patrimoine documentaire mondial, y compris les réalités nationales, régionales, autochtones, communautaires et individuelles.

Bissap, tisane ou café ?

Soutenez Afrolivresque

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter