Jennifer Nansubuga Makumbi en lice pour le Prix de l’héroïne Madame Figaro 2024 avec son roman “La Première femme”

par La redaction
93 Vues Offrir un verre à Afrolivresque

La Première femme (Mars 2024, Métailié – Traduit par : Céline Schwaller) de Jennifer Nansubuga Makumbi fait partie de la sélection du Prix de l’Héroïne Madame Figaro 2024 dans la catégorie roman étranger.

Le Grand Prix de l’Héroïne Madame Figaro, prix littéraire français, célèbre depuis 18 ans les nouvelles héroïnes de la littérature française et étrangère. Les lauréates sont choisies parmi les livres en compétition, qui sont sélectionnés par la rédaction de Madame Figaro et présentés au jury au fil des semaines.

Les critères de sélection incluent la qualité littéraire, l’originalité du sujet traité, l’impact émotionnel et la contribution à la représentation des femmes dans la littérature.

4ᵉ de couverture

Comment devient-on une femme quand on ne sait pas qui est sa mère ? Nous sommes en 1975, sous l’ubuesque dictature d’Idi Amin Dada. La jeune Kirabo a été élevée par ses grands-parents en Ouganda, personne ne veut lui dire qui est sa mère. Têtue et volontaire, elle décide de chercher la vérité et d’interroger Nsuuta la sorcière. Avec un style à la fois épique et profondément intime, drôle et émouvant, Jennifer Nansubuga Makumbi restitue le surréalisme de la vie quotidienne dans une période imprévisible et absurde. Elle explore avec brio les mythes sur la maternité et comment la sagesse féminine du passé irrigue le présent et le futur. À travers la légende de la Première Femme, elle nous montre comment les sociétés se fondent dans la fabrication des mythes, mais aussi dans leur transformation. Entre folklore et féminisme moderne, cette histoire ouvre de nouveaux mondes au lecteur.

« Le style de Makumbi est irrésistible et poignant. Elle sait être à la fois poétique et nuancée, brillante et maline. La Première Femme offre au lecteur une héroïne extraordinaire et l’incroyable honneur de pouvoir l’accompagner dans son voyage. » The New York Times.

Jennifer Nansubuga MAKUMBI est née à Kampala. Elle a étudié et enseigné la littérature anglaise en Ouganda, avant de poursuivre ses études en Grande-Bretagne, à Manchester, où elle vit aujourd’hui. Son premier roman, Kintu, lauréat du Kwani Manuscript Project en 2013, a été sélectionné pour le prix Etisalat en 2014. Il a reçu un accueil critique et public extraordinaire, aussi bien en Afrique qu’aux États-Unis ou en Grande-Bretagne. Cela lui a valu d’être comparée à Chinua Achebe et considérée comme un « classique » instantané. Jennifer Nansubuga MAKUMBI a remporté le Commonwealth Short Story Prize en 2014 et le prix Windham Campbell en 2018.

Le Grand Prix de l’Héroïne Madame Figaro 2024 sera remis en mai à Paris, à l’Hôtel Raphael.

Bissap, tisane ou café ?

Soutenez Afrolivresque

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter