15 beaux livres d’auteurs africains et afrodescendants qui vont sublimer vos bibliothèques

par Chrystelle Ngoulou
1 Vues Offrir un verre à Afrolivresque

Les beaux livres, souvent désignés comme des « livres d’art » ou « coffee table books », sont conçus pour informer et décorer. Ils se distinguent par leur grand format, leur couverture rigide, et leur contenu richement illustré de photographies de haute qualité ou de beaux dessins. 

En plus de leur fonction éducative, ces ouvrages ajoutent une touche d’élégance et de personnalité aux espaces intérieurs. Souvent placés dans des espaces de vie communs ou sur des tables basses, ils invitent les visiteurs à les parcourir, reflétant les goûts et les passions de l’hôte.

La Journée mondiale de l’art a eu lieue en ce début de semaine. Pour continuer à la célébrer, Afrolivresque vous propose une sélection de beaux livres qui célèbrent la richesse et la diversité des arts africains et afrodescendants. De la peinture à la photographie, en passant par les tissus traditionnels, la sculpture et la cuisine, chaque ouvrage choisi révèle les expressions artistiques qui façonnent les identités culturelles à travers le continent africain et dans sa diaspora. Cette liste met également en lumière des artistes emblématiques ainsi que des talents émergents pour illustrer le dynamisme et la vitalité de la scène artistique africaine. 

 

Goûts d’Afrique: Recettes et rencontres d’Anto Cocagne avec les photographies d’Aline Princet

Éditeur : MANGO

ISBN : 2317022158

Résumé : Parmi les beaux livres haut en couleurs et savoureux sur la cuisine africaine subsaharienne. Les meilleures recettes du Gabon, Sénégal, Côte d’Ivoire, Cameroun, Congo, Éthiopie, ainsi que des recettes inédites par le chef Anto Cocagne. Et en plus des recettes, des textes, des ambiances et des portraits de personnalités d’origine africaine (Soro Solo, la chanteuse Mamani Keita…) qui évoqueront leurs souvenirs de cuisine, leurs plats favoris et les images sensorielles auxquelles ils sont rattachés.

 

Ndop: Etoffes des cours royales et sociétés secrètes du Cameroun de Ly Dumas, Louis Perrois, Jean-Paul Notué, Hélène Joubert, Collectif 

Éditeur : Gourcuff Gradenigo

ISBN : 2353403247

Résumé : Le Ndop est une étoffe traditionnelle et rituelle bamiléké. Il s’agit d’un assemblage de bandes de coton cousues bord à bord avec des motifs géométriques blanc sur fond bleu indigo. Tous ces motifs formes géométriques, représentations d’animaux, d’étoiles, du soleil, … ont une valeur symbolique et en font le vêtement rituel des sociétés secrètes : porter le Ndop, n’est pas anodin. Au Cameroun, ce tissus est un ornement funéraire qui est utilisé lors des deuils et des cérémonies traditionnelles. Dans cet ouvrage Ly Dumas raconte l’histoire de la fabrication de ce tissu et explique sa valeur symbolique et esthétique. En outre des contributions de spécialistes comme Louis Perrois, Jean-Paul Notué, Hélène Joubert, Arthur Caumes, Bettina von Lintig, Francine Vormese,… apportent un éclairage complet sur son évolution et sur son usage contemporain. Aucun livre n’a jamais été publié sur ce sujet. « Tout a commencé par une caresse. Celle de ma main d’enfant sur la peau scarifiée de ma grand-mère mama Olo’o. Sa peau était douce et ses aspérités comme perlées au toucher. Ces motifs Ndop y avaient été inscrits lorsqu’elle était devenue femme et ils évoquaient les qualités principales de son caractère…. Que de questionnements autour de ces formes et dessins mythiques et mystérieux qui composaient les tissus Ndop. Aujourd’hui je suis heureuse d’avoir réuni un collectif d’auteurs capable d’en dévoiler les secrets, d’en déchiffrer les mystères et d’en évoquer la dimension spirituelle, pour faire comprendre ce tissu royal et raviver le feu sacré, à l’image de celui que jamais ma grand-mère n’a laissé s’éteindre » Ly Dumas.

 

Malick Sidibé: Au village de Malick Sidibé et Brigitte Ollier

Éditeur : Editions de l’Oeil

ISBN : 2351371321

Résumé : Tout le monde connaît les portraits en studio de Malick Sidibé, cet art consommé du mariage entre un visage, la position d’un corps, un costume et un décor. Nombreux aussi sont ceux qui connaissent le Malick Sidibé photographe de la jeunesse et des nuits bamakoises après l’indépendance, son regard aiguisé sur la sensualité libérée, sur l’explosion et l’espace à occuper au mieux et pleinement.

Mais, comme tout artiste, Malick Sidibé cultive un jardin secret au cœur de son œuvre. Depuis plus de 40 ans, il photographie régulièrement son village d’origine, Soloba, en noir & blanc et, de manière inédite, en couleur. Il en fait le recensement au fur et à mesure, il s’en fait l’ethnologue et le sociologue tout en images. C’est un extraordinaire témoignage sur la vie rurale au Mali et son évolution sur plusieurs décennies que livre ce travail, aussi minutieusement documentaire que remarquablement photographié avec toujours le même souci du détail et de la grâce.

 

J’aime Cheri Samba d’Andre Magnin et Cheri Samba (français et anglais)

Éditeur : Thames & Hudson

ISBN : 0500970149

Résumé : A retrospective look at the achievements of oneof the best-known contemporary African artists. Born in 1956, Cheri Samba lives and works in Kinshasa in the Democratic Republic of the Congo. After leaving school in 1972, he earned his living painting advertising billboards, and at the same time created comic strips for his publication Bilenge Info. In 1975, he began to put his comic strips onto canvas, thus inaugurating African painting with word bubbles. His work illustrates social life: customs, sexuality, AIDS, social inequalities, corruption. Along with the painter Moke, he is one of the principal founders of the movement in painting known as « Popular Zairean. » His acrylic paintings, imbued with political awareness, are always representational, realistic, and colorful. « My painting focuses on people’s lives. I’m not interested in myths or beliefs. I appeal to people’s consciences. Artists must make people think. » From the 1980s on, he himself became the main subject of his paintings, « so that people would not only know my name, but also my face. » Distributed on behalf of the Fondation Cartier pour l’art contemporain. 150 color photographs.

 

L’art africain à la recherche d’une nouvelle esthétique – Peinture, sculpture, littérature, architecture et musique d’Adamah Ekue Adamah

Éditeur : L’Harmattan 

ISBN : 2140319796

Résumé : En raison de la demande croissante de documents sur l’art africain, cet essai est pour contribuer à accroître les informations précieuses et fort utiles que peut apporter l’aspect historique et culturel de l’esthétique. En s’adonnant à la série d’ études réunies dans cet ouvrage, l’auteur a le souci de faire connaître les tendances actuelles de l’art en Afrique, en ciblant les genres que sont la peinture, sculpture, littérature, architecture et musique. Pour l’auteur, les expériences de quelques artistes africains jouent incontestablement un rôle important dans le développement artistique en raison de leur différence et de leur confrontation. Le développement de l’art ne relève pas des efforts individuels, mais au contraire de la mise en commun d’énergie et d’imagination créatrices.

 

Noir: Entre peinture et histoire de Naïl Ver-Ndoye et Grégoire Fauconnier 

Éditeur : OMNISCIENCE

ISBN : 979-1097502003

Résumé : Cet ouvrage revisite l’histoire de l’art à travers la représentation des Noirs dans la peinture européenne, du XIVe au milieu du XXe s. Il vous raconte les destinées de personnalités noires, réelles ou fantasmées, devenues célèbres ou encore ignorées du grand public. Ces figures souvent en marge de la grande histoire ont pourtant joué un rôle essentiel au fil des siècles. Les 300 oeuvres rassemblées dans cette anthologie en témoignent admirablement. En abordant de la façon la plus rigoureuse et sans détour le thème des Noirs dans l’histoire, elles nous permettent d’envisager les enjeux de la diversité sous un angle nouveau.

Ce beau livre d’art et d’histoire s’adresse aux passionnés mais aussi aux profanes, aux curieux, aux rêveurs… À la manière d’un musée imaginaire, plus de 200 artistes s’y croisent à travers le rapprochement de leurs oeuvres respectives. Les styles et les anecdotes se confrontent pour faire sens, toujours à la croisée de l’art et de l’histoire…

 

Africa 21e siècle: Photographie contemporaine africaine d’Ekow Eshun traduit par Marie Delaby

Éditeur : Textuel

ISBN : 2845978065

Résumé : Beaux livres

Encensé par la presse à sa sortie, ce livre offre un panorama de la photographie contemporaine africaine à travers 51 artistes et 300 images. Loin d’une vision occidentalo-centrée, il met en lumière une scène extrêmement dynamique en prise avec les enjeux sociétaux, culturels, politiques et écologiques.

 

Black is a color: Une histoire de l’art africain-américain d’Elvan Zabunyan

Éditeur : Dis voir

ISBN : 2914563183

Résumé : Black Is A Color propose une histoire inédite de l’art contemporain à travers les pratiques des artistes noirs américains depuis la période de la Renaissance de Harlem dans les années 1920 jusqu’à aujourd’hui. À la fois étude historique et analyse critique, cet ouvrage dresse le tableau d’une Amérique marquée par son passé esclavagiste dans laquelle les artistes contemporains africain-américains ont su construire une œuvre singulière et engagée pour contester les conséquences culturelles et politiques de la discrimination raciale. En affirmant dans le monde blanc la valeur de leur culture visuelle noire encore considérée comme secondaire en regard de leur tradition musicale, les artistes noirs contemporains font accéder au visible cette invisibilité. Ils le font notamment par à la constitution d’une identité artistique qui se pense grâce à des formes de représentation (peinture, sculpture, photographie, vidéo et performance) où la place du corps, de l’espace urbain et de la mémoire est analysée. Cette réflexion originale développée par Elvan Zabunyan dans Black is a color donne une vision non stéréotypée de la culture noire et souligne sa réalité esthétique et politique dans un contexte artistique contemporain où des questions radicales propres aux pratiques et aux théories post-coloniales peuvent se poser et exister.

 

Artistes africains : 1882 aujourd’hui de Chika Okeke-Agulu et Joseph L Underwood

Éditeur : PHAIDON FRANCE

ISBN : 1838663428

Résumé : L’ouvrage le plus complet jamais publié sur les artistes modernes et contemporains, nés ou vivant en Afrique. Alors que l’art du continent africain acquiert de plus en plus de visibilité à travers le monde, ce volume présente plus de 300 artistes en activité de 1882 à nos jours. Chacun d’entre eux est représenté par une oeuvre emblématique et un texte détaillé sur son travail. Réalisée par un panel d’experts, cette sélection unique est précédée d’une introduction de Chika Okeke-Agulu, professeur d’histoire de l’art de l’Afrique et de la diaspora africaine à l’université de Princeton et accompagnée d’un glossaire de Joseph L. Underwood de la Kent State University. Parmi les artistes présentés, citons Adel Abdessemed, Aboudia, John Akomfrah, Njideka Akunyili Crosby, Ghada Amer, El Anatsui, Michael Armitage, Roger Ballen, Amoako Boafo, Candice Breitz, Lisa Brice, Chéri Samba, Marlene Dumas, Ben Enwonwu, Samuel Fosso, David Goldblatt, Seydou Keïta, William Kentridge, Esther Mahlangu, Julie Mehretu, Mahmoud Mukhtar, Wangechi Mutu, Toyin Ojih Odutola, Aina Onabolu, Robin Rhode, Yinka Shonibare, Malick Sidibé, Irma Stern, Guy Tillim et Sue Williamson.

 

L’océan noir de William Adjété Wilson 

Éditeur :GALLIMARD

ISBN : 2073052657

Résumé : «L’Océan noir» retrace l’histoire des hommes noirs, qu’ils soient puissants rois africains ou actifs marchands d’esclaves, captifs emmenés vers le continent américain et transportant avec eux leur culture et leurs traditions, nègres marrons enfuis dès leur arrivée et se cachant dans la forêt avec la complicité des Indiens, élites éduquées de la cour du royaume Mina, Noirs américains se rassemblant sous la bannière pacifiste de Martin Luther King ou celle, plus offensive, des Black Panthers, musiciens noirs, artistes noirs, peuple noir.Pour raconter cette extraordinaire odyssée, William Wilson choisit la pratique séculaire de «l’appliqué», art traditionnel de la cour du Bénin. Il réalise, avec la complicité des maîtres tenturiers toujours en activité à Abomay, au Bénin, dix-huit grandes tentures de coton, comme autant de moments clé de l’histoire d’un peuple qui est aussi celle de la traversée de l’Océan noir.

Parmi les beaux livres de cette année 2024.

 

Africana de Chakanetsa, illustré par Alabi Mayowa, traduit par Laurence Gravier

Éditeur : Editions Milan

ISBN : 2408044685

Résumé : Bienvenue en Afrique !

« Africana », un ouvrage dense comme une encyclopédie

Des cartes, pour représenter les différentes régions d’Afrique, les drapeaux des pays, la cuisine, la faune, la flore : tout est rassemblé pour donner une vision à 360 degrés d’un des plus grands continents du monde.

Un duo autrice et illustrateur

L’autrice, Kim Chakanetsa, est une journaliste originaire du Zimbabwe. Mayowa Alabi est un jeune illustrateur nigérian, résidant à Lagos : ses illustrations s’inspirent du folklore africain et de l’afrofuturisme.

L’Afrique contemporaine. Découvre les personnalités emblématiques de l’Afrique, qui font l’identité du continent aujourd’hui : de l’artiste Lupita Nyong’o au rappeur Wizkid, en passant par le footballeur Mohamed Selah ou la militante écologiste Vanessa Nakate

 

Décadrage colonial de Damarice Amao, Alix Agret et Patrice Allain

Éditeur : Textuel

ISBN : 2845979290

Résumé : « Ne visitez pas l’exposition coloniale », ce tract de mai 1931 donne le ton de la vive dénonciation par le groupe surréaliste de la politique impérialiste de la France. Alors que l’exposition coloniale est inaugurée en grande pompe est organisée la contre- exposition intitulée « La vérité sur les colonies ». Cet ouvrage met en lumière un chapitre mal connu du combat des avant-gardes à travers une iconographie subversive.

 

Oh! AfricArt: 52 artistes contemporains africains d’Elizabeth Tchoungui

Éditeur : Editions du Chêne

ISBN : 2812321016

Résumé : D’après l’émission « Oh ! Africart », proposée par Sonia Perrin et Tim Newman, présentée par Elizabeth Tchoungui.

Cet ouvrage réunit, pour la première fois, les œuvres de 52 artistes plasticiens contemporains d’Afrique et de sa diaspora.

« Oh ! AfricArt » est une invitation à découvrir la foisonnante création contemporaine d’un continent riche de sa pluralité. Une sélection d’œuvres, accompagnées de fiches explicatives et d’une présentation des techniques employées, forme un ensemble éclectique, reflet des inspirations et visions, des interrogations et revendications portées par ces artistes nés, pour la plupart, et vivant sur le continent. Mondialisation, écologie, genre, identité, « Oh ! AfricArt » dresse le panorama fascinant d’une génération de créateurs qui offre un autre regard sur les enjeux de notre époque. Il donne à voir, et à lire, un continent en mouvement, qui écrit ses propres récits : un acteur majeur de la scène artistique mondiale.

 

L’art nègre d’Alioune Diop

Éditeur : Présence Africaine

ISBN : 2708708104

Résumé : A l’occasion de l’exposition Les statues meurent aussi – Ode au grand art africain, organisée du 9 septembre au 2 octobre 2010, à la Monnaie de Paris, par l’association Parcours des Mondes, Présence Africaine Éditions et la Communauté Africaine de Culture ont décidé de réimprimer l’ouvrage L’art nègre, qui avait été publié en 1951.

La genèse de cet ouvrage introduit par Alioune Diop, fondateur de Présence Africaine, et qui contient notamment des articles de Jacques Maquet (« Connaissance de l’art africain »), Marcel Griaule (« Les symboles des arts africains »), Georges Balandier (« Les conditions sociologiques de l’art noir »)William Fagg (« De l’art des Yoruba »), Charles Ratton (« L’or fétiche »), Denise Paulme (« A propos des Kuduo Ashanti »), Alexandre Adandé (« L’impérieuse nécessité des musées africains »), se confond avec l’histoire du film de Présence Africaine Les statues meurent aussi, réalisé par Alain Resnais et Chris Marker.

Il s’agit assurément d’un ouvrage de référence, parmi les beaux livres, agrémenté de nombreuses illustrations et photographies.

 

Jazz on my mind de Samuel Nja Kwa préfacé par Ron Carter

Éditeur : Duta

ISBN : 2954239131

Résumé : Les photographies du photographe Samuel Nja Kwa ont été réalisées entre 1998 et 2020. Elles en révèlent autant sur les musiciens de jazz. Ecoutez ce qu’elles ont à dire.

Bissap, tisane ou café ?

Soutenez Afrolivresque

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter