Nnedi Okorafor et Gerty Dambury dans la shorlist du Grand Prix de l’Imaginaire 2024

par Acèle Nadale
1 Vues Offrir un verre à Afrolivresque
Nnedi Okorafor et Gerty Dambury dans la shorlist du Grand Prix de l'Imaginaire

La liste des finalistes pour le Grand Prix de l’Imaginaire 2024, qui récompense les meilleurs romans de science-fiction et de fantasy publiés en France en 2023, a été annoncée. Dans la catégorie « Roman jeunesse étranger », on retrouve Sankofa, la fille adoptive de la mort de Nnedi Okorafor (L’école des loisirs) et dans la catégorie « Traduction », Gerty Dambury pour La Sirène de Black Conch de Monique Roffey (Mémoire d’Encrier).

 

Nnedi Okorafor : De Chicago à l’Afrique de l’Ouest

Fille d’immigrés nigérians, Nnedi Okorafor est née et a vécu toute son enfance à Chicago dans l’Illinois. À la fin des années 60, ses parents ont fui la guerre du Biafra, mais elle a passé la plupart de ses étés au Nigéria. Titulaire de deux Master et d’un Doctorat en littérature, elle enseigne l’écriture créative à l’université de Buffalo, dans l’état de New York. Elle a publié une dizaine de romans qui se déroulent en Afrique de l’Ouest. Elle a remporté les grands prix de science-fiction et de fantasy (Prix Hugo, Nebula, World Fantasy) ainsi que le Wole Soyinka Prize for Literature in Africa.

4ème de couverture :

Lorsqu’elle était encore enfant, Fatima a reçu la visite de la Mort, et elle a tout perdu. Son village, sa famille, et jusqu’à son nom, devenu Sankofa. Son seul trésor était une graine aux pouvoirs mystérieux, venue du ciel lorsque les météores tombaient, mais on l’en a dépouillée. À présent crainte et respectée comme la fille adoptive de la Mort, Sankofa erre sur les terres ancestrales du Ghana, avec pour seul compagnon un renard, à la recherche de réponses, de ce qui a disparu, et surtout de ce qui l’attend.

L’impact de Gerty Dambury dans le monde littéraire

Gerty Dambury est une autrice et traductrice guadeloupéenne. Elle a traduit The Black Unicorn d’Audre Lorde, paru en 2021 aux éditions de l’Arche. Son essai sur l’histoire du premier théâtre ouvert par des Noirs à New York en 1821, Le rêve de William Alexander Brown, a remporté en 2015 le prix Carbet de la Littérature et du Tout-Monde.

Sa traduction en français du livre La Sirène de Black Conch de Monique Roffey (Mémoire d’Encrier) est finaliste dans la catégorie Traduction du GPI.

 4ème de couverture :

Aycayia, une jeune femme condamnée à vivre comme une sirène, erre de siècle en siècle dans la mer des Caraïbes. Un jour, David le pêcheur qui chantait dans sa pirogue, attendant une prise, attire la belle sirène. Il en tombe éperdument amoureux. Lorsque des touristes américains la capturent, David la sauve, jure de la protéger et de la chérir, loin du bruit et de la fureur. Lentement, la sirène se transforme de nouveau en femme. Alors que leur amour grandit, ils découvrent que le monde qui les entoure sombre dans une spirale de destruction, et qu’il leur sera impossible d’échapper à la malédiction. La sirène de Black Conch s’inspire d’une légende taïno.

 

Cinquante ans de Grand Prix de l’Imaginaire : Une célébration des littératures de l’extraordinaire

Le Grand Prix de l’Imaginaire (GPI) est le prix français le plus ancien encore en activité, fondé en 1974, et le plus prestigieux consacré aux « littératures de l’Imaginaire » telles que la science-fiction, la fantasy et le fantastique. Le GPI est indépendant des maisons d’édition et de toute institution. Il fête ses 50 ans en 2024.

Le Grand Prix de l’Imaginaire récompense chaque année les meilleurs romans dans les différentes catégories littéraires tels que les nouvelles, les essais, les traductions, les illustrations et les œuvres de littérature jeunesse. Le jury est composé d’amateurs et de professionnels de différents horizons qui distinguent les œuvres les plus marquantes pour leurs qualités littéraires, leurs ambitions et leurs originalités.

Après 13 ans de partenariat avec le festival Étonnants Voyageurs à Saint-Malo, le GPI a créé un nouveau partenariat avec La Comédie du Livre- 10 jours en mai, une manifestation littéraire généraliste organisée par Montpellier Méditerranée Métropole en France avec l’ensemble des librairies indépendantes de son territoire.

Les lauréats Grand Prix de l’Imaginaire 2024 seront proclamés peu avant la remise du Prix le 18 mai à Montpellier.

 

Bissap, tisane ou café ?

Soutenez Afrolivresque

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter