Céytu est un label en wolof dirigé par Boubacar Boris Diop, créé par les Éditions Zulma & Mémoire d’encrier. Il a pour objectif de publier des incontournables de la littérature francophone en wolof.

Les trois premiers livres de cette remarquable collection sortiront ce 17 mars 2016. Le choix de la maison d’édition Zulma s’est porté sur des classiques incontournables de la littérature africaine: Une si longue lettre de Mariama Bâ (Bataaxal bu gudde nii) traduit par Mame Younousse Dieng et Arame Fall, L’Africain de JMG Le Clézio (Baay sama, doomu Afrig) traduit par Daouda Ndiaye, Une saison au Congo d’Aimé Césaire (Nawetu deret) traduit par Boubacar Boris Diop.

 

Ceytu Zulma

 

Dans une interview donnée au journal Le Point.fr, Boubacar Boris Diop, directeur de cette collection,  explique la genèse de la création de Céytu.

L’idée est née au cours d’une conversation matinale dans un café de Paris entre Laure* et moi. On a décidé de forcer le destin, de relever un défi. Cela ne semblait pas possible, mais on a quand même choisi de le faire. Le premier réflexe des gens quand ils prennent connaissance de l’existence de cette collection littéraire est de se demander pourquoi proposer des ouvrages en wolof. Aussi, ils sont loin de penser que toutes les langues se valent. Mais, au final, le pourquoi devient très vite un pourquoi pas. Et cela est une très grande victoire. Cette collection crée une sorte de frisson. C’est un ovni dont on ignore la provenance. Paris est d’ailleurs l’endroit le plus improbable pour ce genre d’aventure.

 

*Laure Leroy, francaise directrice des Éditions Zulma, et l’écrivain haïtien
Source LePoint.fr, Céytu – Littérature en wolof – Céytu

 

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

Vous avez aimé cet article? Laissez un commentaire

Commentaires

Laisser un commentaire