Pour rappeler la mémoire de Njoya, écrivain et artiste camerounais né en 1889 à Foumban, l’Association littéraire CLIJEC, fondée par des jeunes auteurs camerounais, organise dans trois villes de l’Ouest-Cameroun, la quatrième édition du Festival Africain des Écrivains Émergents – FESTAE (African Festival of Emerging Writers ) sur le thème « Réconcilier l’Afrique avec ses histoires ». Ce festival qui aura lieu du 6 au 8 février 2019 dans les villes de Dschang, Bafoussam et Foumban sera également l’occasion de rendre hommage à des visages littéraires traditionnels du Cameroun restés dans l’ombre depuis plusieurs années.

Le Festival Africain des Écrivains Émergents: un espace pour le livre

À Yaoundé et à Douala, le CLIJEC est bien connu pour ses activités autour de la littérature. Entre les ateliers de lectures et d’écriture, les conférences avec les auteurs, les cafés littéraires et les spectacles de lectures publiques, les jeunes de ce cercle littéraire fondé autour du poète Jean-Claude Awono, animent avec passion la scène culturelle camerounaise depuis bientôt dix ans. En 2015, le CLIJEC a mis sur pied ce projet littéraire dont le but est de réunir, chaque année, les écrivains émergents du Cameroun et de l’Afrique sur la même scène. Le test de la première édition organisée à Yaoundé a planté le décor d’une initiative qui, depuis, grandit.

Cette année, le FESTAE, qui célèbre NJOYA, annonce à l’affiche un ensemble d’activités autour de l’Histoire, du livre et de la culture. C’est à l’Université de Dschang que s’ouvrent, le 6 février, les activités de ce rendez-vous auquel s’habitue déjà le public du Cameroun.

À l’affiche, une conférence d’ouverture à laquelle participent les écrivains Marcel Kemadjou Njanké qui célèbre ses 25 ans d’écriture cette année, Jean-Claude Awono dont l’étude de l’œuvre complète vient d’être publiée par le Dr Marcel Essiene de l’Université de Douala, le Professeur Alain Cyr Pangop, enseignant et chercheur à l’Institut des Beaux-Arts de Foumban, ainsi que l’étoile montante Djhamidi dont l’œuvre 8clos vient d’être rééditée. Également attendus à cette conférence, les hauts dignitaires du palais Royal de Foumban et les chefs de la région de l’Ouest.

Une table ronde sur le « problème anglophone » au Cameroun est également prévue à la Bibliothèque Panafricaine de Dschang avec les auteurs de l’anthologie Ashes and Memories, un projet d’écriture poétique dirigé par Raoul Djimeli qui est par ailleurs Président du CLIJEC, Mp Mbutoh et Timba Bema.

La visite du Musée de la chefferie Bafoussam et l’échange avec le Roi des Bafoussam, la visite des lieux sacrés, les lectures et les rencontres dans les écoles, constitueront d’autres parcours des festivaliers.

À Bafoussam, c’est l’espace TENGANG situé en plein cœur de la ville, qui accueillera le spectacle d’hommage à Daniel Tongning, écrivain et poète camerounais. Une projection filmique permettra aux festivaliers de découvrir le documentaire Une démocratie africaine de Pierre Loti Simo. Pour les jeunes auteurs, plusieurs ateliers d’écriture au programme et des offres de livres africains pour les écoles.

Il est à noter que toutes les activités organisées par l’association CLIJEC depuis sa fondation se font uniquement dans les espaces culturels camerounais et sont totalement gratuites et libres.

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

Donnez-nous votre opinion sur ce sujet

Laisser un commentaire