Alice Walker, écrivaine et activiste américaine, a eu 80 ans aujourd’hui

par Chrystelle Ngoulou
77 Vues

Alice Walker est née le 9 février 1944 à Eatonton, en Géorgie. Elle est connue pour son engagement en faveur des droits des Noirs et des femmes. Son œuvre la plus célèbre est La Couleur pourpre, publiée en 1982 et prix Pulitzer pour la fiction en 1983. Le livre a été adapté au cinéma pour la première fois par Steven Spielberg. En 2023, c’est Oprah et le réalisateur Blitz Bazawule qui l’ont porté sur grand écran.

Alice Walker a écrit de nombreux autres romans, recueils de poésie et essais, abordant des thèmes tels que le racisme, le sexisme et l’identité. Elle est également reconnue pour son travail d’éditrice. Alice Walker a redécouvert et promu l’œuvre de Zora Neale Hurston, une écrivaine afro-américaine du début du XXe siècle, contribuant ainsi à la renaissance de l’intérêt pour Hurston dans les années 1970 et 1980.

Figure emblématique de la littérature américaine contemporaine, Alice Walker est connue pour avoir introduit le concept de « womanism ». Il s’agit d’une idéologie qui englobe les luttes des femmes noires et qui est souvent considérée comme plus inclusive que le féminisme traditionnel. Dans sa définition, »Le womanism est au féminisme ce que la pourpre est à la lavande », suggérant qu’elle perçoit le féminisme comme faisant partie du parapluie idéologique plus large du womanism. 

Dans ses écrits womanistes, Alice Walker met l’accent sur les « jardins des mères », qui représentent à la fois un lieu physique et un lieu de liberté spirituelle, de créativité et de pureté, et surtout quelque chose qu’une femme noire peut appeler sien, son espace personnel pour s’épanouir.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter

À la une