Si vous êtes abonné à Netflix, vous avez sans doute remarqué que la célèbre plateforme de streaming propose de plus en plus de contenus créés par des africains. Avec ses 193 millions d’abonnés au total dans plus de 190 pays, Netflix est certainement le leader actuel dans le streaming de contenus de divertissement. Sa croissance a été particulièrement boostée avec la pandémie de la Covid 19.

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

Déjà présente dans tous les 54 pays africains, la plateforme veut conquérir aussi ce grand marché qu’est le continent Africain au potentiel énorme. Il va sans dire que cela ouvre de nouvelles opportunités en terme d’adaptation d’oeuvres littéraires africaines à l’écran.

Lola Shoneyin, Wole Soyinka et Femi Fadugba sont les trois heureux auteurs dont les livres seront bientôt adaptés et diffusés sur Netflix. Cliquez pour tweeter

 

Baba Segi, ses épouses, leurs secrets de Lola Shoneyin

Ce premier roman de la nigériane Lola Shoneyin a été un bestseller. Traduit en français chez Actes Sud en 2016 par Isabelle Roy, il dresse un tableau réaliste, peu reluisant des foyers polygamiques mais est chargé d’humour où intrigues et coups bas ne sont jamais vraiment loin.
Baba Segi, ses épouses, leurs secrets sera une adaptation sous forme de série en partenariat avec la maison de production nigériane EbonyLife. L’on ne peut que se délecter d’avance des nombreux rebondissements que nous ne manquerons pas de vivre.
Lola Shoneyin est aussi la fondatrice du célèbre festival de littérature Ake Arts and Book.

 

La Mort et l’Écuyer du roi de Wole Soyinka

Cette pièce de théâtre du prix Nobel de littérature 1986 Wole Soyinka, inspirée de faits réels, a été écrite en 1975. Plus qu’une critique du passé colonial britannique au Nigéria ou une mise en opposition des deux cultures, ce grand classique de la littérature africaine thématise aussi les rites de passage entre le monde des vivants et celui des morts. Comme le roman précédent, l’adaptation est produite en collaboration avec EbonyLife.

 

The Upper World de Femi Fadugba

Femi Fadugba - the upper world - livres d'auteurs africains adaptés à l'écran

Femi Fadugba

Parmi les prochains livres d’auteurs africains adaptés à l’écran, cette série fantastique pour jeunes adultes est très attendue. Ecrite par l’auteur et physicien Femi Fadugba, elle n’est même pas encore publiée (sortie prévue en 2021) qu’elle fait déjà couler beaucoup d’encre.

C’est après des enchères rudes entre près de quinze maisons d’édition que la maison d’édition Penguin Random House Children’s a pu obtenir les droits pour le Royaume Uni et les pays du Commonwealth. L’Allemagne et l’Italie ont sécurisé leurs droits de traduction quelques jours après.

Dans un communiqué publié le 13 août 2020, Tendo Nagenda, le vice-président en charge des films chez Netflix, a annoncé comment il a été séduit par cette série:

Les films peuvent influencer et renforcer votre façon de voir la vie. The Upper World sera l’un de ces films. Je ne viens ni du lieu ni de l’époque décrits dans le premier roman du physicien devenu auteur Femi Fadugba. Pourtant, grâce à son talent de narrateur stupéfiant, je me suis plongé dans une aventure mentalement et émotionnellement bouleversante grâce aux personnages et aux expériences du livre.

Dans The Upper World, Esso se retrouve pris au milieu d’une querelle meurtrière et au bord de l’expulsion lorsqu’il réalise qu’il a un don inattendu : l’accès à un monde où il peut entrevoir le passé et l’avenir. Une génération après, en 2035, Rhia se rend à pied à un entraînement de football, ignorant que le mystérieux inconnu qu’elle est sur le point de rencontrer a désespérément besoin de son aide pour éviter une balle tirée il y a 15 ans

Le célèbre acteur ougandais nominé aux Oscars (Get Out, Queen and Slim, Black Panther), Daniel Kaluuya, jouera le rôle de Esso le personnage principal du premier tome. Daniel Kaluuya sera aussi co-producteur aux côtés de Bryan Unkeless et Eric Newman (Screen Arcade), et la production exécutive sera assurée par Femi Fadugba. Le roman est réparti en deux tomes mais pour l’instant, Netflix ne fera l’adaptation que du premier tome.

 

Une stratégie de contenus et de marketing assumée tournée vers l’Afrique

Avec sa première production originale africaine complète, du script à l’écran, diffusée dès février 2020, Queen Sono, la plateforme a lancé ainsi une nouvelle stratégie d’acquisition de contenus venant d’Afrique. Ces contenus sont intégrés dans sa collection “Made in Africa” qui compte une centaines de contenus originaux.

Mo Abudu - livres d'auteurs africains adaptés à l'écran

Mo Abudu

Vu le succès grandissant de Nollywood, le deuxième plus gros producteur de films au monde, il n’est donc pas étonnant de voir une stratégie forte chez Netflix orientée vers le Nigéria. Dans un communiqué de presse en juin 2020, la plateforme annonçait son partenariat avec la productrice nigériane Mo Abudu pour la création de deux séries originales nigérianes et plusieurs projets Netflix sous licence avec sa société de production EbonyLife.

Cette volonté de produire et diffuser des contenus venant d’Afrique s’affiche aussi dans les récents recrutements de ses collaborateurs. En décembre 2019, Netflix a recruté la productrice kenyane Dorothy Ghettuba comme Directrice de programmation de contenus africains originaux. Netflix a fait aussi appel récemment en Août 2020 à la ghanéenne Bozoma Saint John comme responsable du marketing.

Une opportunité tant pour les éditeurs que pour les auteurs

Encore peu accessible au grand public en Afrique comme ailleurs, la littérature africaine tient par ce biais un autre moyen d’être diffusée à une plus large échelle. Les contenus africains diffusés par Netflix contribueront certainement à montrer des repères, voire des marqueurs culturels à toute une génération de jeunes africains qui pourra ainsi s’identifier à des héros qui lui ressemblent. Pour le public non africain, ceci est une belle occasion de s’enrichir des autres cultures et de découvrir des histoires autres que celles auxquelles il a été jusque là habitué.

De plus, qui parle de livres d’auteurs africains adaptés à l’écran parle également de production littéraire. C’est donc un véritable challenge, mais aussi une belle opportunité pour l’industrie créative et culturelle africaine en général, et en particulier pour les éditeurs et auteurs africains qui devront être à la hauteur pour fournir à la plateforme de streaming des contenus de qualité et de belles histoires venant d’Afrique. On espère, que ce soit sur Netflix ou ailleurs, qu’il y ait plus livres d’auteurs africains adaptés à l’écran à l’avenir.

La rédaction

Laisser un commentaire