La préadolescence et l’adolescence sont définies  comme les âges de la semi-maturité, âges où l’enfant veut comprendre le monde à travers sa propre expérience et en utilisant ses propres mots. L’adolescent porte déjà un regard critique sur le monde qui l’entoure et veut écrire sa propre histoire. L’enfant africain ou afro-descendant doit avoir comme modèles des personnages inspirants qui lui ressemblent. C’est pourquoi dans cette sélection de romans africains jeunesse, nous avons des livres qui retracent l’histoire des héros africains, qui racontent des  rites et coutumes ancestrales africaines, qui parlent d’expériences vécues et d’aventures, qu’elles soient réelles ou fictionnelles. 

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

 

1- L’épopée de Soundiata Keita : à partir de 3 ans

[amazon_link asins=’2020556065′ template=’ProductCarousel’ store=’afrolivres068-21′ marketplace=’FR’ link_id=’73a97993-2e03-425e-93c8-dbcfc5f4eabe’]

Tout le savoir et l’art de Dialiba Konaté sont ici réunis pour rendre hommage à celui qui fut autrefois, au clair pays de la savane, le fondateur de l’empire du Mali (ou Manding) : Soundiata Keïta.

romans africains jeunesse - Dialiba Konaté

Dialiba Konaté

Retraçant les étapes de ce destin hors du commun, ces dessins, exécutés selon différentes techniques originales, forment une œuvre considérable patiemment construite depuis plus de quarante ans. Dialiba Konaté rejoint ainsi la préoccupation des griots et des sages généalogistes : que la mémoire du passé reste vive pour construire le présent. Ce roman retrace l’histoire du peuple Manding sous l’ère de Soundiata mais est constitué aussi de belles leçons de bravoure, de courage et de ténacité.

Dialiba Konaté, né au Sénégal en 1942, est un auteur et un illustrateur malien d’origine soninké. Ses publications mettent en scène les traditions et les récits de son pays. Elles sont surtout destinées à la jeunesse.

 

 

2- Chaka D’après l’oeuvre de Thomas Mofolo: à partir de 12 ans

[amazon_link asins=’2343124329′ template=’ProductCarousel’ store=’afrolivres068-21′ marketplace=’FR’ link_id=’b3c68a3a-4f34-4396-83a5-850c3c79c04a’]

Chaka D’après l’oeuvre de Thomas Mofolo est de Jean-François Chanson (Auteur), Roger N’Guessan Koffi (Illustrations) le livre le plus célèbre de l’écrivain de langue Souto – langue Sud-africaine parlée particulièrement au Lesotho, Thomas Mofolo. C’est une épopée inspirée de la vie réelle de Chaka (1786-1828) qui fonda un véritable empire en Afrique australe avant d’être assassiné par ses frères.

Thomas Mofolo - romans africains jeunesse

Thomas Mofolo

Ce livre est aussi un livre d’images, un conte fabuleux, et un document sur la vie du peuple Zoulou à la veille de l’arrivée des Oum’loungou, les Hommes Blancs. A travers ce poème épique, Chaka, symbole de la grandeur et de la chute de l’empire Zoulou, par son aventure exemplaire nous révèle un autre monde peuplé de réel et de magie.

Thomas Mopoku Mofolo naît vraisemblablement à Mafeteng en 1876, et est mort en 1948. Il grandit au Basoutoland, et comme la plupart des gens de sa génération, il est éduqué par des missionnaires européens présents dans le pays. Il étudie sous la direction du révérend D. Ellenberger, puis du révérend Alfred Casalis, à Morija.

 

 

 

3- Yacouba, chasseur africain: de 9 à 12 ans

[amazon_link asins=’2070630153′ template=’ProductCarousel’ store=’afrolivres068-21′ marketplace=’FR’ link_id=’ac892887-cf55-4da1-8c64-23ba214ca3c1′]

Mathieu vient d’arriver à Abidjan, en Côte d’Ivoire, dans la famille de son père. Il y découvre l’effervescence de la vie locale avant d’apprendre que ses cousins doivent être initiés au bois sacré par le grand maître chasseur et sorcier Yacouba.

romans africains jeunesse - Ahmadou Kourouma

Ahmadou Kourouma

Mais on dit que ces rites sont très dangereux… Comment faire pour empêcher cette initiation? Ce livre Jeunesse du célèbre romancier Ahmadou Kourouma  permettra aux enfants de connaitre et d’apprécier l’univers des différents écrits de cet écrivain africain.

Ahmadou Kourouma est d’origine malinké, une ethnie présente dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Son nom signifie « guerrier » en langue malinké. Élevé par un oncle, il suit une scolarité à Bamako au Mali. De 1950 à 1954, (pendant la colonisation française), il est envoyé comme tirailleur sénégalais en Indochine, à titre disciplinaire, avant de rejoindre la métropole pour suivre des études de mathématiques et d’actuariat (Institut de science financière et d’assurances) à Lyon en France.

4- Alamako, l’enfant aux grands rêves: à partir de 6 ans

[amazon_link asins=’2350450287′ template=’ProductCarousel’ store=’afrolivres068-21′ marketplace=’FR’ link_id=’0a0ee38b-8e92-43d6-88ef-a1eb658c2307′]

Alamako se livre à d’étranges gesticulations derrière le cimetière du village. Est-il devenu fou ? Tout le monde s’inquiète, à commencer par son père. Alamako a un rêve secret, mais pour le réaliser il lui faudra vaincre bien des obstacles.

 

5- Grand-père Mandela: à partir de 6 ans

[amazon_link asins=’2355045283′ template=’ProductCarousel’ store=’afrolivres068-21′ marketplace=’FR’ link_id=’a831f09d-97f4-4e35-b52c-c5f30820626b’]

L’arrièregrandpère de Zazi et Ziwelene s’appelle Nelson Mandela. Leur grand-mère, Zindzi Mandela, répond à toutes les questions des deux enfants. Ils apprennent ainsi que Nelson Mandela a été un infatigable combattant pour la liberté, un grand président pour l’Afrique du Sud et qu’il a reçu le prix Nobel de la paix. Au fil de cet échange, Zazi et Ziwelene comprennent aussi qu’ils peuvent poursuivre son œuvre dès aujourd’hui…

romans africains jeunesse - Zindzi Mandela

Zindzi Mandela

Zindzi Mandela est née en 1960 à Soweto. Fille de Nelson et Winnie Mandela, elle n’a que dix-huit mois lorsque son père est emprisonné. A 29 ans, lorsque son père est libéré, elle peut enfin le découvrir pleinement. Aujourd’hui ambassadrice de l’Afrique du Sud au Danemark et écrivaine, elle est une militante antiraciste très active. Zazi Mandela (8 ans) et Ziwelene Mandela (6 ans) sont les petits-enfants de Zindzi, et donc les arrière-petits-enfants de Winnie et Nelson Mandela. La grande sœur se dit « artiste en herbe » et son frère « conteur »…. En nous contant l’histoire de leur grand-père,  ces enfants racontent à leurs compères l’histoire des luttes, des batailles pour la libération du peuple noir en Afrique du Sud. 

 

 

6- L’Abissa – la leçon du roi: à partir de 7 ans

Pour que cette belle fête traditionnelle ivoirienne du peuple N’zima vive et revive chaque année, jusqu’à la nuit des temps….

romans africains jeunesse - Fatou Keita

La collection Cultures d’Afrique se veut une collection de beaux livres retraçant les us et coutumes de l’Afrique. A travers une petite histoire pour enfant, nous plongeons dans la tradition africaine pour montrer qu’elle regorge de faits et gestes ancestraux, de pratiques typiques de telle ou telle région. Ces pratiques et coutumes qui tendent à disparaître petit à petit,  sont immortalisés dans différents livres de cette collection lisibles par aussi bien les plus jeunes que les adultes. 

L’auteur  ivoirienne Fatou Keita effectue ses études primaires à Bordeaux en France où son père termine sa formation de chirurgien anesthésiste. Ses études secondaires se déroulent à Bouaké où elle obtient le Bac série A4 en 1974. En 1976 elle obtient un BTS/Secrétariat de Direction au Lycée Technique d’Abidjan avant de s’envoler pour Londres où elle suit des cours d’anglais au Pitman School of English et au Polytechnic of Central London. Elle obtient sa Licence d’anglais en 1981 puis sa Maîtrise à l’université Nationale de Côte d’Ivoire.

7- Lam l’enfant battu:  à partir de 3 ans

[amazon_link asins=’2350450198′ template=’ProductCarousel’ store=’afrolivres068-21′ marketplace=’FR’ link_id=’39d73704-f4f2-427d-8d76-7e812bf04aef’]

Mariatou a la main leste. Lam en sait quelque chose chaque fois qu’il fait une bêtise. Un jour où il a cumulé les étourderies, il décide de partir pour échapper à la correction. Le début d’une grande aventure où il aura tout le loisir de réfléchir, et sa maman aussi. Une aventure vécue par un petit garçon qui se lance dans la grande ville inquiétante et s’en sort grâce à la générosité des gens qu’il y rencontre.

À travers ce roman, l’enfant comprendra qu’on n’est pas tout seul à condition de bien vouloir regarder les autres, que personne n’est totalement mauvais et que cette complexité des êtres est une grande source de richesse.   

8-  Commissaire Kouamé, un si joli jardin: de 3 à 13 ans

[amazon_link asins=’B076DFMLY3′ template=’ProductCarousel’ store=’afrolivres068-21′ marketplace=’FR’ link_id=’91d41354-186b-4ded-a923-986640c05e91′]

Un si joli jardin inaugure une nouvelle série cette fois policière dans l’œuvre déjà abondante de Marguerite Abouet. On y retrouve les ambiances de différents quartiers d’Abidjan, où l’enquête nous promène à cent à l’heure des résidences cossues de l’élite urbaine à un hôtel de passe minable pour amateurs de travestis, en passant par les casses de voitures où se réunissent des malfrats costauds, et le mystérieux quartier « Mon mari m’a laissée »… Le commissaire Kouamé, dit le scorpion urbain, accompagné de son fidèle adjoint Arsène met tout en œuvre pour élucider le meurtre mystérieux d’un juge réputé intègre.

romans africains jeunesse - Marguerite Abouet

Marguerite Abouet

Tout, c’est à dire son énergie inépuisable, son puissant cerveau, ses relais dans les différentes communautés et ses méthodes d’interrogatoire plutôt musclées. Ce livre est recommandé aux adolescents passionnés de lecture, bons lecteurs et ayant à partir de 14 ans. Il faut toutefois ajouter que l’écrivaine romancière ivoirienne  Marguerite Abouet est une écrivaine, scénariste et réalisatrice ivoirienne née à Abidjan en 1971. Elle possède à son actif plusieurs romans  et œuvres jeunesse, parmi lesquels la bande dessinée qui a connu beaucoup de succès ‘Aya de Yopougon’qu’elle a écrite, dessinée par Clément Oubrerie.

 

 

9- Un trésor sous les pieds: à partir de 6 ans

romans africains jeunesse

Dany est un jeune garçon de 12 ans passionné de peinture et il a un vrai talent. Jusqu’au jour où il est repéré par le peintre officiel conseiller du roi. Devant le talent du jeune garçon, ce dernier s’empare de ses toiles et l’accuse de plagiat devant tous. Dany est exilé à mille lieux de son village chez des cousins, et là, très découragé, le jeune garçon refuse de peindre de nouveau. Son père lui fait cadeau d’un tissu magique.

Dany, après des mois d’hésitation, se remet à la peinture et peint sa première œuvre sur ce tissu. C’est alors que tout ce qu’il a peint sur le tissu devient réalité, quelle surprise !

Court roman, moins de 100 pages, pour jeunes lecteurs passionnés par les aventures.

 

10- Tamba, l’enfant soldat: à partir de 14 ans 

[amazon_link asins=’2413005366′ template=’ProductCarousel’ store=’afrolivres068-21′ marketplace=’FR’ link_id=’ed0d4b6b-2cc9-4261-8268-bda5542f9b03′]

Une réalité glaçante : l’enfant soldat. Cette bande dessinée l’aborde par le biais d’une fiction bien proche de cette réalité et la prolonge en fin d’ouvrage par 6 pages d’informations. Comment, en effet, construire une histoire crédible et juste, sur un tel sujet ? C’est l’entreprise réussie de cet album. Dans un village africain d’un pays sans nom, se déroule une audience au sortir de dix années de guerre. Une commission « Vérité et Réconciliation » va mettre face à face Tamba, 16 ans, l’ex-enfant soldat, et une population meurtrie, celle de son village d’origine.

Le récit se déroule en alternant l’évocation de ces séances et les scènes vécues par l’enfant qu’il a été : l’arrivée des rebelles, la tuerie, le rapt de plusieurs enfants, l’enrôlement, la guérilla, la fuite vers un camp de réfugiés. De cette période-là, tout est évoqué et peu à peu l’adolescent parle : l’endoctrinement, apprendre à tuer pour ne pas être tué, la drogue, le viol de son amie et l’enfant qui en naîtra, les jours et les nuits de cauchemars et de rares échappées d’accalmie (la naissance du bébé, la nature, l’amitié malgré tout, la sollicitude d’un aîné). Un roman, dont la portée  peut être difficile à comprendre pour des enfants n’ayant pas encore atteint la maturité nécessaire à la compréhension des conflits et des guerres.

 

11-Papa, je ne suis pas ta femme: à partir de 14 ans

Fin des vacances. Une adolescente apprend qu’elle doit partir en pension finir ses études, parce qu’elle a raté son BEPC (brevet des collèges). La première partie du livre, écrite à la première personne, nous plonge dans ses états d’âme. Elle ne comprend pas la décision de ses parents, que sa mère ait si peu plaidé sa cause, que son père décide des choses d’une façon si autoritaire. Peu à peu, on pénètre dans l’intimité de la famille et on découvre les tensions entre père et mère à son sujet. Jusqu’au départ.

romans africains jeunesse

Papa je ne suis pas ta femme

Dans la deuxième partie, écrite alternativement du point de vue de la mère ou de la fille, on comprend que le départ a été aussi douloureux pour l’une que pour l’autre. On plonge alors dans les états d’âme de la mère : sa lassitude face à la routine qui s’installe dans son couple, ses ambitions professionnelles limitées par la vie domestique et, finalement, son départ, tandis que sa fille, qui entre à la fac, va prendre la responsabilité de la maisonnée. Si la jeune fille accomplit les tâches domestiques, comme sa mère (sa participation a toujours été considérée comme un aspect de l’éducation, indispensable à une jeune fille accomplie), le « je ne suis pas ta femme » revient comme un leitmotiv dans sa bouche. (Source : Takam Tikou). 

C’est un livre qui parle de la condition de la femme noire africaine moderne. Quel est son rôle au sein de la famille ? Que doit-elle devenir ? Un roman intéressant pour toute jeune fille qui, dès l’âge de la puberté, ,cherche à  comprendre sa position au sein de sa famille dans le monde mais il peut aussi être conseillé à tout adolescent entrain de se construire une identité. 

12- Le prince bégayant : de 3 à 13 ans

[amazon_link asins=’2070550699′ template=’ProductCarousel’ store=’afrolivres068-21′ marketplace=’FR’ link_id=’42325725-6962-4438-98c2-e39f44d4f9bd’]

Le jeune prince africain semble comblé par les dieux. Il a la beauté, la force et la gaieté. Sans peine, il apprend à maîtriser les arts de la lutte, de la danse et de la chasse. Mais dès qu’il veut parler, immanquablement, le prince bégaye. Lui, le superbe, est incapable de s’exprimer.

La blessure de son orgueil grandit avec lui et le prince une fois adulte n’est plus que haine. Il fait la guerre sans fin, devient le plus terrible des guerriers. Les victoires se multiplient, sa blessure demeure. Épuisé, le prince quitte le monde des hommes pour celui des animaux, ‘le pays étrange des êtres qui vont sans mots ‘. Au terme de cette initiation, le prince aura appris l’amour, le bonheur et la façon de se passer de mots.

13- Épaminondas: De 3 à 6 ans

[amazon_link asins=’208142729X’ template=’ProductCarousel’ store=’afrolivres068-21′ marketplace=’FR’ link_id=’0d5e9768-e8ae-4a84-9bec-22fbb44b770e’]

Epaminondas est le héros d’un conte qui comprendra, un peu tard, qu’il vaut mieux réfléchir avant d’obéir et adapter le conseil à la situation.
Sa bêtise est prétexte à de réjouissants jeux de langage.

Depuis 1931, le Père Castor propose de merveilleuses histoires illustrées, et crée les classiques de la littérature pour enfants, d’hier et d’aujourd’hui. Il perpétue cette tradition avec les talents d’auteurs de mots et d’images pour le plaisir toujours renouvelé du partage de la lecture…

14- Le masque de Brumes: à partir de 6 ans

[amazon_link asins=’2745928643′ template=’ProductCarousel’ store=’afrolivres068-21′ marketplace=’FR’ link_id=’9a1f4992-7017-49b4-af57-22b5a06ad4d9′]

Parce que deux enfants ont contrarié  les esprits, le ciel a libéré sa colère et la foudre s’est abattue sur le grand arbre debout, faisant bruler le masque comme une simple torche. Sans lui, plus de mémoire. Alors, Mwanda – le – poète, suivant les tambours du vent, part a la recherche du nouveau masque…

L’auteur Didier Jean est auteur jeunesse. Il est le mari de l’illustratrice Zad, avec qui il a signé plusieurs ouvrages.En 1992, Didier Jean et Zad ont commencé à écrire pour les tout-petits. Avec de grandes images en couleur, ils ont raconté des histoires simples où les héros se frottent à la vie.

15- L’oiseau de pluie: à partir de 3 ans

[amazon_link asins=’2081440261′ template=’ProductCarousel’ store=’afrolivres068-21′ marketplace=’FR’ link_id=’419a8392-0762-4cdc-877b-8fe85532095e’]

Le petit Banioum part dans la brousse à la recherche de l’oiseau de pluie qui offrira à tous de bonnes récoltes. Il le trouve et le met en cage, mais l’oiseau se tait. Etonné, Banioum va voir le sage du village qui, au lieu de lui donner des explications, l’enferme pour lui apprendre l’importance de la liberté.

Monique Bermond auteur du livre est née à Genève et vit à Paris. Elle a suivi des études de lettres, de musique et de théâtre. Critique littéraire, elle est aussi romancière et poète. Elle a créé avec son mari, Roger Boquié, une émission consacrée au livre de jeunesse, « le livre, ouverture sur la vie », sur France Culture.

 

L’enfant,  entre 12 et 16 ans , dans la construction de son identité, assimile toutes les informations qui lui sont transmises. A travers ses lectures, le jeune adolescent peut s’identifier aux héros des différentes aventures,  peut analyser les différents comportements et porter un regard critique sur le monde qui les entoure. Cette liste non-exhaustive de romans africains jeunesse portés par des auteurs noirs ne représente qu’un échantillon des livres proposés aux jeunes africains et afro-descendants. 

Ramcesse Chetmi S.

Laisser un commentaire