Tiken Jah Fakoly ouvre la première bibliothèque de Reggae en Afrique

par Ramcesse Chetmi
105 Vues
Tiken Jah Fakoly ouvre la première bibliothèque de Reggae en Afrique

Le 30 avril dernier, l’artiste Tiken Jah Fakoly a inauguré la première bibliothèque de reggae en Afrique, dans le quartier de Yopougon, à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Au-delà de cette volonté de permettre aux jeunes de découvrir l’histoire du reggae et de la musique jamaïcaine qui puisent leurs racines en Afrique, l’objectif pour Tiken Jah Fakoly est de donner aussi la possibilité aux passionnés de l’univers rasta d’acquérir des connaissances sur le Rastafarisme. Le Rastafarisme est un mouvement rasta, un mouvement social, politique et culturel qui se veut de rébellion et de libération des consciences dont les messages se diffusent en partie à travers la musique reggae, et le panafricanisme.

Il faut dire qu’à côté des livres portant sur l’histoire du reggae tels que Reggae 100 : Parcours musical autour de la Jamaïque de Florent Mazzonely, le 1er rasta d’Hélène Lee, Bass culture de Lloyd Bradley et Reggae Ambassadors de Reggae.fr Team, il existe aussi des livres parlant et portant sur les héros panafricains comme Nkwame Krumah, Frantz Fanon ou Nelson Mandela.

De fait, selon Tiken Jah Fakoly, connaître l’histoire du reggae, musique créée par des Africains descendants d’esclaves, et la philosophie reggae peut servir de source d’inspiration aux passionnés et artistes reggae. Aussi, l’histoire de l’Afrique, qui n’est pas seulement celle de la colonisation ou de l’esclavage, est nécessaire à la construction d’une Afrique unie. C’est aussi le message véhiculé par la musique reggae.

La première bibliothèque de reggae en Afrique est située à l’intérieur du complexe culturel Fakoly. Cet immeuble, qui est aussi le domicile de l’artiste, abrite en son sein des studios d’enregistrement et de répétition, ainsi que les locaux de sa radio, Radio libre Fakoly. L’accès au complexe est libre et gratuit, mais il faudra débourser la somme de 200 francs CFA pour quiconque souhaiterait consulter des livres.

Initiateur du Festival historique de Manding au Mali, festival qui promeut la libre expression des intellectuels noirs sur l’histoire de l’Afrique, Tiken Jah Fakoly est aussi un auteur, compositeur et interprète de musique reggae. Il profite donc, de cette inauguration pour présenter son tout dernier album de 12 titres dont le titre principal est Le monde est chaud, album dont les thématiques sont le réchauffement climatique, la réussite, la politique.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter