Qui est l’Algérienne Sarah Rivens, l’auteure qui a vendu sa saga “Captive” à plus de 400 000 exemplaires ?

par Acèle Nadale
1 Vues Offrir un verre à Afrolivresque
Qui est l’Algérienne Sarah Rivens, l'auteure qui a vendu sa saga “Captive” à plus de 400 000 exemplaires

À 24 ans, Sarah Rivens, jeune auteure algérienne, a conquis le monde de la littérature avec sa saga ‘Captive’. Initialement publiée sur la plateforme Wattpad sous le pseudonyme ‘theblurredgirl’, cette série littéraire, mêlant romance et suspense, lui a permis de devenir l’écrivaine la plus vendue en France en 2023. Avec plus de 400 000 exemplaires vendus et 9 millions de lecteurs en ligne, elle est aujourd’hui un phénomène littéraire incontournable, en particulier auprès du jeune public.

Une carrière fulgurante grâce à Wattpad

Née le 19 décembre 1998 à Alger, Sarah Rivens a commencé à publier ses écrits sur la plateforme Wattpad en 2019, ce qui lui a permis de se faire connaître sur les réseaux sociaux. Son succès a été immédiat, en particulier avec sa saga « Captive » publiée fin 2020 et début 2021. 

Traduite en 9 langues, cette histoire a été lue par 7 millions de fans sur Wattpad et s’est vendue à environ 400 000 exemplaires. Le premier tome de « Captive », publié gratuitement sur Wattpad fin 2020, a atteint 9 millions de vues. Le second tome a également cartonné avec 8,1 millions de vues. C’est ce succès viral qui a suscité l’intérêt des éditions Hlab en 2021. Elles ont alors contacté Sarah Rivens pour publier « Captive » en version papier.

Un phénomène littéraire auprès du jeune public

Le premier tome de Captive est sorti en librairie en août 2022 et s’est écoulé à plus de 180 000 exemplaires. Le second tome, publié en janvier 2023, s’est vendu à 88 000 exemplaires en quelques semaines seulement. Sarah Rivens est devenue un phénomène littéraire majeur, en particulier auprès du jeune public.

Ses livres, classés dans la catégorie « dark romance », mélangent des éléments de romance sombre et érotique. Les critiques sont très positives sur les premiers ouvrages de Sarah Rivens, en particulier Captive, décrit comme « très captivant dès le début » avec des personnages principaux, Ella et Asher, « très bien développés, avec une profondeur émotionnelle et des personnalités nuancées ». L’intrigue mêlant romance, suspense et thriller est jugée « très prenante et addictive par les lecteurs ».

Une plume qui a beaucoup évolué

La plume de l’auteure a été saluée comme ayant beaucoup évolué depuis Captive, avec une grande maîtrise de l’écriture et de la construction narrative. Cependant, une critique négative ressort également, jugeant le personnage d’Ella « immature » et « incohérent », ainsi que l’histoire « pathétique ». 

Mais dans l’ensemble, les premiers livres de Sarah Rivens, en particulier la saga « Captive », semblent avoir été très bien accueillis par les lecteurs et les critiques.

En plus de Captive, Sarah Rivens a également publié le tome 1 de la trilogie « Lakestone » en 2022. À seulement 24 ans, cette auteure algérienne a déjà réussi à s’imposer comme une voix majeure de la littérature jeunesse, avec un style unique mêlant romance, suspense et personnages complexes. 

Nul doute que la suite de sa carrière sera suivie avec grand intérêt par ses millions de lecteurs.

 

Bissap, tisane ou café ?

Soutenez Afrolivresque

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter