Rita Fabienne Lokanga Moumbounou veut réhabiliter l’œuvre bannie en 1977 de l’auteur congolais Pierre Biniakounou

par La redaction
377 Vues Offrir un verre à Afrolivresque

Rita Fabienne Lokanga Moumbounou, initiatrice du projet “Envie de lire” organise un événement littéraire autour de l’auteur Pierre BINIAKOUNOU et de son livre censuré « Chômeur à Brazzaville », le 30 mars 2024 à 16 heures, à la Place du Rotary à Bacongo (Brazzaville, Congo).

Cet événement mettra en lumière le livre censuré Chômeur à Brazzaville et son auteur, Pierre Biniakounou, dont l’histoire est aussi tragique que fascinante. 

Pierre Biniakounou a été l’un des nombreux auteurs et artistes qui ont souffert de la censure au Congo-Brazzaville, où les intellectuels marxistes ont élaboré des normes strictes imposant le parti unique et le dogme selon lequel « le parti dirige l’état ».

 

Cette censure a eu pour effet de bannir des œuvres et de faire disparaître les auteurs de la scène littéraire, comme le chef-d’œuvre de Sony Labou Tansi, La vie et demie, qui avait également été interdit.

Pierre BINIAKOUNOU-Chomeur de BrazzavillePublié en 1977 par les Nouvelles éditions africaines, Chômeur à Brazzaville  dépeint avec acuité la réalité du chômage et le désenchantement post-indépendance. Dans le roman, l’auteur a même anticipé des événements politiques majeurs, ce qui a mené à sa censure par les gouvernements du Congo et de l’ex-Zaïre.

Chômeur à Brazzaville est un roman qui a probablement été complètement oublié aujourd’hui, mais il est un témoin important de la vie et de la culture à Brazzaville à cette époque.

Ce roman est considéré comme un des premiers à évoquer la réalité de la vie urbaine quotidienne et le désenchantement de la population après l’indépendance.

Pierre Biniakounou, à travers son récit prémonitoire, a capturé l’essence du désespoir urbain. Cependant, il a payé le prix de sa clairvoyance par l’exil et la mise à prix de sa tête. Chômeur à Brazzaville est devenu un objet littéraire rare, vendu à des prix exorbitants sur les plateformes de vente. 

L’événement organisé par Rita Fabienne Lokanga Moumbounou promet de redonner vie à l’histoire oubliée de Pierre Biniakounou  et d’avoir un accès direct à sa version de l’histoire. 

 

Bissap, tisane ou café ?

Soutenez Afrolivresque

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter