[Vidéo] Lesley Lokko, la romancière ghanéenne première femme africaine à recevoir la médaille d’or royale pour l’architecture

par La redaction
368 Vues

Lesley Lokko, romancière et architecte ghanéenne, marque l’histoire en recevant la prestigieuse médaille d’or royale pour l’architecture pour l’année 2024. Cette reconnaissance internationale illustre l’essor des voix féminines et africaines dans un domaine traditionnellement dominé par d’autres profils.

Lesley Lokko est la première femme d’origine africaine à recevoir la médaille d’or royale pour l’architecture. Après Zaha Hadid et Yasmeen Lari, elle est la troisième femme à remporter ce saint Graal de l’architecture mondiale depuis la création de la médaille d’or royale pour l’architecture en 1848. Cette médaille honore l’engagement de longue date de Lokko pour la promotion de diverses approches en architecture.

La médaille d’or royale pour l’architecture est l’une des plus prestigieuses distinctions dans le domaine, reconnaissant les contributions exceptionnelles à l’architecture. Elle est décernée annuellement par le Royal Institute of British Architects (RIBA) au nom du souverain britannique. Cette médaille, créée en 1848, est attribuée pour reconnaître les contributions hors du commun à l’architecture, que ce soit par des bâtiments, des recherches, un enseignement ou une théorie. Parmi les lauréats passés, on trouve des architectes de renommée internationale comme Le Corbusier, Norman Foster, Zaha Hadid et David Adjaye. Ces récipiendaires reflètent l’évolution de l’architecture et son impact sur la société à travers les époques.

 

What first sparked my interest in architecture? I think at a very deep level, I think that I was searching for some place in the world that I could call home.  – Professor Lesley Lokko, Royal Gold Medallist 2024.

 

Une voix littéraire pluridisciplinaire sur l’identité et la culture

 

 

Lesley Lokko est aussi une auteure à succès. Elle a publié plusieurs romans depuis 2003. Ses romans explorent des thèmes tels que l’identité raciale et culturelle, l’amour, la loyauté et les histoires familiales. Ses livres ont été traduits en seize langues et ont rencontré un vif succès. En français, on peut lire Des amies, des amants, des années, paru en 2007 aux éditions JC Lattès. Lesley Lokko a aussi édité une collection d’essais, White Papers, Black Marks : Architecture, Race, Culture en 2000. Ce livre explore la façon dont la construction sociale de la race influe sur la compréhension de l’espace et du lieu. Il parle aussi d’architecture et de la culture.

 

 

Les initiatives pionnières de Lesley Lokko pour une architecture inclusive

Lesley Lokko a fondé la Graduate School of Architecture (GSA) à l’Université de Johannesburg en 2015, et a joué un rôle clé dans son développement. Elle a reçu l’Ordre de l’Empire britannique (OBE) pour ses services à l’architecture et à l’éducation. En 2021, Lesley Lokko fonde l’African Futures Institute (AFI) à Accra, au Ghana, dans le but de promouvoir l’enseignement supérieur et la décolonisation dans le domaine de l’architecture.  L’AFI vise aussi à placer l’équité et l’inclusion au cœur de la pédagogie de la construction d’espaces et à former une génération d’architectes véritablement innovants en Afrique. Il s’agit là d’une initiative radicale dans le domaine de l’éducation architecturale, visant à répondre aux défis contemporains et à exploiter le potentiel de l’Afrique en tant que continent jeune, dynamique et en rapide évolution. Lesley Lokko a marqué l’année 2023 en tant que commissaire de la Biennale d’architecture de Venise. Le thème de cette biennale était « Le laboratoire du futur » et il a mis   l’accent sur le rôle et la voix de l’Afrique dans l’architecture mondiale.

 

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter

À la une