Pour sa première édition, c’est un programme riche et varié que propose la curatrice Olumide Popoola (Nigeria, UK) du premier festival de littérature africaine à Berlin, Writing in Migration.

Du 26 au 28 avril 2018, la capitale allemande accueillera de grands noms de la littérature africaine du Nigeria, du Kenya, du Zimbabwe, de l’Ouganda et aussi de nombreux auteurs de la diaspora africaine vivant en Angleterre ou aux États Unis. Une trentaine d’auteurs y est attendue à cet événement organisé par l’agence littéraire Interkontinental, dont l’objectif est de représenter les auteurs africains auprès des éditeurs allemands.

Comment écrit-on après une immigration forcée ou volontaire vers l’Europe ou les États-Unis ? Comment les écrivains africains traitent-ils la question de l’identité ? Existe-t-il des obligations envers les « traditions africaines » ou envers une « identité africaine » ? Telles seront les réponses auxquelles tenteront de répondre les différents invités au festival.

Le Festival « Writing in Migration » est dirigé par Karla Kutzner et Stefanie Hirsbrunner, fondatrices de l’agence littéraire Interkontinental avec le soutien de la fondation de l’État fédéral allemand pour la culture et l’administration du Sénat pour la culture et l’Europe.

Consulter le Programme du festival ici

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

Donnez-nous votre opinion sur ce sujet

Laisser un commentaire