La parole aux négresses - Awa Thiam - Éditions Saaraba

L’écrivain congolais Dibakana Mankessi consacré Prix Orange du Livre en Afrique 2024

par Chrystelle Ngoulou
Offrir un verre à Afrolivresque

La littérature africaine de nouveau célébrée avec l’annonce de Dibakana Mankessi comme lauréat du prestigieux Prix Orange du Livre en Afrique 2024. L’écrivain congolais a été récompensé pour son œuvre Le Psychanalyste de Brazzaville, publié aux éditions Les Lettres Mouchetées. La cérémonie de remise du prix a eu lieu le 18 mai 2024 à Rabat, au Maroc, lors du Salon International de l’Édition et du Livre (SIEL).

Dibakana Mankessi, de son vrai nom Jean-Aimé Dibakana Mouanda, est un écrivain et sociologue congolais (République du Congo) né le 26 septembre 1966 à Jacob (actuel Nkayi). 

Il enseigne à l’université et a publié plusieurs études dans des revues spécialisées en sciences humaines, ainsi qu’un essai. Son roman primé Le Psychanalyste de Brazzaville a aussi reçu le Grand Prix Afrique 2023 décerné par l’Association des Écrivains de Langue Française (ADELF). 

Dibakana Mankessi lauréat du Prix Orange du livre Afrique 2024

Source : Facebook de Jean-Aimé Dibakana

Le roman met en scène le docteur Kaya, premier psychanalyste de Brazzaville, et ses patients issus de différentes couches sociales, permettant d’aborder des thèmes comme la guerre froide, les luttes de pouvoir ou la condition féminine.

Il offre une relecture de l’histoire du Congo à travers le prisme de la psychanalyse. L’intrigue se déroule dans les années 1960, peu après l’indépendance du pays, et donne la parole à divers personnages – hommes, femmes, Africains, Européens, célébrités ou anonymes – qui viennent consulter le docteur Kaya, psychanalyste à Brazzaville. En toile de fond des séances de thérapie, le roman dépeint les bouleversements politiques et sociaux que traverse alors le Congo nouvellement indépendant, ainsi que les enjeux internationaux de l’époque. Mankessi parvient à rendre crédibles les propos de ses protagonistes, membres d’une élite intellectuelle ouverte à la psychanalyse, tout en montrant que cette pratique reste perçue comme étrange, voire suspecte, par d’autres franges de la population. 

Le Psychanalyste de Brazzaville navigue entre différents genres littéraires allant du roman social, livre d’espionnage au récit politique et sentimental pour proposer une relecture vivante et originale d’un pan de l’histoire congolaise. 

Le Prix Orange du Livre en Afrique 2024 a été décerné à l’occasion du SIEL de Rabat, un événement culturel majeur au Maroc. Un comité de lecture composé d’une centaine de lecteurs issus de 15 pays africains a présélectionné les meilleures œuvres. Ensuite, un jury international présidé par Véronique Tadjo et composé d’auteurs, journalistes et libraires désigne les finalistes et le lauréat. 

Le lauréat de l’édition 2024, Dibakana Mankessi, recevra une dotation de 10 000 euros et un soutien à la promotion de son ouvrage. La maison d’édition Les Lettres Mouchetées bénéficiera de programmes de formation par l’Alliance Internationale des Éditeurs Indépendants.

Bissap, tisane ou café ?

Soutenez Afrolivresque

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter