La parole aux négresses - Awa Thiam - Éditions Saaraba

Limérence : Mot de la semaine

par Chrystelle Ngoulou
Offrir un verre à Afrolivresque
Limérence Le mot de la semaine du 20 au 26 mai 2024

Le mot de la semaine du 20 au 26 mai 2024 est Limérence.

La limérence est un état psychologique défini par une attirance romantique obsessive et involontaire envers une autre personne. Ce concept a été développé par la psychologue Dorothy Tennov dans les années 1970 pour décrire un attachement amoureux à la fois intense et obsessionnel. La limérence se manifeste par des pensées intrusives, une obsession pour la réciprocité émotionnelle perçue de la personne désirée, souvent désignée comme l' »objet limérent ».

Cet état cognitif et émotionnel se caractérise par un attachement obsessionnel à une personne, accompagné d’un puissant désir pour que les sentiments soient réciproques, représentant ainsi une forme extrême d’amour romantique.

Parmi les symptômes de la limérence, on trouve des pensées intrusives et des ruminations constantes concernant l’objet limérent, une idéalisation de la personne désirée et une interprétation positive de tous ses gestes. Les individus éprouvent une peur intense du rejet et une labilité émotionnelle, oscillant entre euphorie et désespoir selon les réactions perçues de l’autre. Ils ressentent un désir de proximité et un soulagement en présence de l’objet limérent, mais aussi un isolement social, une baisse de productivité, un manque de concentration, ainsi que de l’anxiété et de la dépression liées à l’incertitude de la réciprocité.

Contrairement à l’amour sain, la limérence est souvent une obsession unilatérale qui n’aboutit pas à un partenariat stable et épanouissant. Elle est comparée à un trouble psychologique proche du trouble obsessionnel-compulsif (TOC) et peut engendrer une dépendance affective ainsi que des comportements toxiques. En définitive, la limérence est un état psychologique malsain d’obsession amoureuse qui se distingue nettement d’une relation amoureuse saine et équilibrée.

Bissap, tisane ou café ?

Soutenez Afrolivresque

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter