Eve Guerra et Louis-Philippe Dalembert parmi les lauréats du printemps 2024 des prix Goncourt

par Acèle Nadale
1 Vues Offrir un verre à Afrolivresque
Eve Guerra et Louis-Philippe Dalembert parmi les lauréats du printemps 2024 des prix Goncourt

Le 14 mai 2024, l’Académie Goncourt a dévoilé les lauréats de ses prestigieux prix littéraires de printemps. Parmi eux, Eve Guerra, lauréate du Goncourt du Premier Roman, et Louis-Philippe Dalembert, couronné du Goncourt de la Poésie Robert Sabatier pour l’ensemble de son œuvre.

Eve Guerra, née en 1990, est une écrivaine et enseignante française d’origine congolaise. Ayant grandi au Congo-Brazzaville jusqu’à l’âge de 10 ans, elle a fui la guerre civile avec sa famille. Aujourd’hui âgée de 34 ans, elle enseigne le latin, le grec ancien et le français. En 2024, son premier roman Rapatriement, publié aux éditions Grasset, a reçu le Prix Transfuge du premier roman. Ce roman autobiographique relate son expérience de fille métisse ayant fui la guerre civile au Congo. Avant cette œuvre, elle avait déjà publié un recueil de poésie aux éditions Le Réalgar. 

Louis-Philippe Dalembert, né à Port-au-Prince et résidant à Paris, est un écrivain prolifique ayant publié depuis 1993 des nouvelles, de la poésie, des essais et des romans chez divers éditeurs en France et en Haïti. Depuis 2017, ses romans sont publiés par Sabine Wespieser éditeur. Son œuvre « Avant que les ombres s’effacent » a remporté le prix Orange du Livre et le prix France Bleu/Page des libraires. « Mur Méditerranée » (2019) a été récompensé par le prix de la Langue française, le prix Goncourt de la Suisse et de la Pologne, et a été finaliste du prix Goncourt des lycéens. « Milwaukee Blues » a été finaliste du prix Goncourt, choix Goncourt de la Suisse et de l’Espagne, et lauréat du prix Patrimoine de la BPE ainsi que du prix des Lecteurs des Écrivains du Sud.

En plus d’Eve Guerra et Louis-Philippe Dalembert, d’autres écrivains ont été honorés cette année :

Véronique Ovaldé a remporté le Goncourt de la Nouvelle pour À nos vies imparfaites (Flammarion).

Geneviève Haroche-Bouzinac a été couronnée du Goncourt de la Biographie Edmonde Charles-Roux pour Madame de Sévigné (Flammarion).

Bissap, tisane ou café ?

Soutenez Afrolivresque

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter