La parole aux négresses - Awa Thiam - Éditions Saaraba

Eugen Bacon : Entre Science-Fiction et Afrofuturisme

par Acèle Nadale
Offrir un verre à Afrolivresque
Eugen Bacon - Photo IFWG Publishing

Auteure afro-descendante de nationalité australienne, Eugen Bacon est l’une des voix les plus prometteuses de la littérature en Australie. Elle est spécialiste de fiction spéculative, une catégorie littéraire englobant divers genres qui s’éloignent délibérément du réalisme ou de l’imitation stricte de la réalité.

La fiction spéculative inclut la science-fiction, la fantasy, l’horreur, l’histoire alternative, l’utopie, la dystopie et la fiction surnaturelle, ainsi que leurs combinaisons, comme la science-fantasy. Eugen Bacon bouscule les codes du domaine avec ses œuvres engagées et innovantes. Focus sur la vie et la carrière de ce nouveau porte-flambeau de la littérature afro-diasporique.

Jeunesse et formation d’Eugen Bacon

Née en Tanzanie, Eugen M. Bacon a vécu au Royaume-Uni avant de s’installer en Australie, où elle a poursuivi ses études. Eugen Bacon est titulaire d’une maîtrise en sciences avec distinction en systèmes informatiques distribués du Royaume-Uni. Elle détient également une maîtrise en écriture créative et un doctorat en écriture, tous deux de la Swinburne University of Technology en Australie.

Pendant les premières années de sa vie d’adulte, Eugen Bacon étudie les systèmes d’exploitation dans les sciences informatiques. Son master obtenu avec brio au courant de l’année 2001 à l’université de Greenwich en Grande-Bretagne sanctionne plusieurs années de dur labeur. Près d’une décennie s’est écoulée lorsqu’elle réoriente sa carrière de manière drastique vers l’écriture créative.

Eugen M. Bacon se donne à cœur joie dans cette nouvelle aventure dès septembre 2010. Consciente des enjeux de ce nouveau défi, elle suit un cursus à l’université de technologie de Swinburne à Hawthorn (Australie). Elle y obtient un master en art de l’écriture en 2013. Miss Eugen poursuit son apprentissage dans la même université et voit ses efforts récompensés quand elle obtient en 2016 son PhD en écriture. Ces années de formations lui servent de base au moment d’entamer sa nouvelle carrière.

Bibliographie

Eugen Bacon construit sa carrière autour du genre fiction spéculative. Son parcours plutôt atypique ne l’empêche pas de compter à son actif une liste fournie d’articles et de romans. Elle a publié plusieurs romans et recueils de fiction, tels que « Serengotti », « Languages of Water », « Danged Black Thing », « Broken Paradise », « Bittersweet Symphony », « Impact », « Mage of Fools », et « The Road to Woop Woop and Other Stories ».

Tous ces travaux valent à Eugen Bacon d’être reconnue tant sur la scène nationale qu’internationale.

Distinctions et récompenses

Eugen Bacon accumule les distinctions au fil des années comme le prix Bridport et le Nommo Award for Speculative Fiction by Africans, entre autres. Elle a été nominée pour de nombreux prix nationaux et internationaux. On peut citer entre autres le World Fantasy Award, le British Science Fiction Association (BSFA) Award, le Bridport Prize, les Australian Shadows Awards, les Ditmar Awards, le British Fantasy Award et le Nommo Award pour la fiction spéculative par des Africains.

Eugen Bacon : Une Plume Polyvalente

Le style d’écriture d’Eugen Bacon est principalement axé sur la fiction spéculative, la dystopie, la dark fantasy et l’afrofuturisme. Son écriture est influencée par une variété d’auteurs, allant de Chinua Achebe à Octavia Butler, ce qui témoigne de sa diversité et de sa curiosité intellectuelle.

En plus de son travail d’écriture, Eugen Bacon est une éditrice professionnelle inscrite à l‘Institute of Professional Editors (IPEd). Elle a également été juge dans divers concours littéraires, démontrant ainsi son engagement envers la promotion de la littérature spéculative.

À force de travail et d’abnégation, Eugen M Bacon connaît une carrière de romancière pleine de succès. Avec ses travaux, elle impose son style et apporte une vision pratique de l’écriture de fiction spéculative. L’auteure marque le domaine de son empreinte en tant que nouvelle voix passionnante de la scène de fiction de genre.

Bissap, tisane ou café ?

Soutenez Afrolivresque

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter