Depuis maintenant 22 ans, la collection Adoras est dédiée aux romans à l’eau de rose. Elle se distingue des autres collections du même type en faisant paraître des romans 100% africains. Il s’agit des romans avec des intrigues ayant lieu sur le continent africain avec des personnages africains. Retour sur les éléments du succès de la collection Adoras.

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

Des fondateurs qui veulent allier divertissement, culture et éducation avec la collection Adoras

La collection Adoras voit le jour officiellement le 8 mai 1998. Elle naît de la nécessité de proposer aux africains des histoires d’amour africaines avec intrigues et rebondissements. En effet, Guy Lambin, alors directeur des Nouvelles Éditions Ivoiriennes (aujourd’hui NEI-CEDA, société dont le groupe français Hachette détient 70% des capitaux ), Essoh Méliane, directrice de la collection, et l’ancien responsable littéraire, l’écrivain de renom Isaïe Biton Koulibaly, observent l’excitation et la frénésie du public ivoirien  pour les romans sentimentaux occidentaux. Ensemble, ils décident donc de créer la collection Adoras, dont le nom renvoie au mot “adorer”. 

Quant à sa directrice, Méliane Kouakou, elle intègre la collection Adoras dès le début de l’aventure avec le soutien de d’Isaïe Biton. Après un entretien avec le directeur des Nouvelles Éditions Ivoiriennes, celui-ci la choisit immédiatement pour le poste. Pour Isaïe Biton, son cursus est parfaitement adapté aux exigences du métier. 

La collection Adoras, un modèle de collection romance qui fonctionne pour le public africain Cliquez pour tweeter

Un modèle de narration qui fonctionne pour le public africain

Dans l’ensemble, les romans de la collection abordent de nombreux faits de société. Avec cette formulation, le lecteur s’identifie plus facilement au protagoniste de l’histoire narrée et superpose les récits à sa propre réalité. Il s’ensuit un mélange de plusieurs sentiments rendant l’expérience de lecture encore plus vivante.

Les livres de la collection Adoras sont écrits dans un langage compréhensible par tous. Il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme universitaire pour cerner entièrement le sens et la portée des récits. Par ailleurs, les auteurs privilégient le caractère chaste et imaginaire de la sexualité afin de ne pas heurter les sensibilités. 

Une stratégie marketing adaptée à son audience et efficace

Les romans de la collection sont disponibles à des prix défiants toute concurrence. Nul besoin de débourser plus 2000 FCFA (un peu moins de 4 euros) pour obtenir votre livre préféré.  Le lecteur a également la possibilité de commander en ligne sur les plateformes numériques spécialisées. Ici, le prix varie en fonction des conditions de livraison. 

Forte de son succès, la collection Adoras a mis sur pied un calendrier de publication exigeant afin de satisfaire ses lecteurs de plus en plus nombreux. L’équipe de publication table désormais sur 12 romans par an soit trois bouquins par trimestre.

Sous l’impulsion des lecteurs, un nouveau segment voit le jour, « Adoras Vie Conjugale ». Cette nouvelle branche vient traiter de tous les sujets relatifs à la vie d’un couple marié. Ainsi, elle vient édifier les plus jeunes à la vie en couple et apporte quelques conseils et solutions aux adultes.

Des adaptions des romans de la collection Adoras au petit écran

Deux romans ont été adaptés avec succès au petit écran par le réalisateur . Les audiences de ces séries avient alors explosées tous les compteurs, enregistrant jusqu’à 100 millions de téléspectateurs selon certraines sources.

La série télévisée Cache-cache d’amour (2001) est la toute première adaptation inspirée d’un roman de la collection Adoras, notamment le roman du même écrit par Koné Fibla. Elle a été diffusée en Côte d’Ivoire, au Mali et au Burkina Faso. La série télévisée Le pari de l’amour (2003) est quant à elle inspirée du roman du même nom écrit par Gladys Pemberton-Nash.

La collection Adoras est exemple de succès dans l’édition ivoirienne. Ceci peut servir d’exemple à d’autres maisons d’édition africaines qui peinent à créer des collections attractives pour leur public. Malheureusement, il est difficile de commander les romans de cette collection en ligne. Nous espérons que cela sera bientôt possible.

La blogueuse littéraire et auteure ivoirienne Grâce Minlibé propose sur son blog de très belles notes de lecture sur plusieurs romans de la collection Adoras. Pour y accéder, cliquer ici.

Connaissez-vous d’autres exemples de collections qui ont eu du succès dans d’autres pays africains? Partagez avec nous ces collections en commentaire.

La rédaction

Laisser un commentaire