Les Editions du Schabel sont une jeune maison d’édition camerounaise spécialisée dans le beau livre et présente dans le domaine de l’édition depuis Juin 2008. Elle a un savoir-faire professionnel  avéré comme le témoigne « Rois et Royaumes Bamiléké », leur premier ouvrage, véritable succès national et international, avec plus de 3000 exemplaires vendus à ce jour.

Haman Mana, directeur géneral de cette maison d’édition, est un pur produit de l’Esstic (l’École Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication du Cameroun). Il a gravi les marches de la profession de journaliste de la presse écrite avec succès. Il a été directeur de publication du quotidien camerounais “Mutations”, et s’est mis à son propre compte en 2007 en créant le quotidien “Le Jour”, une publication devenue une référence de la presse écrite camerounaise. Amoureux du livre, surtout du beau livre comme il aime à le dire, il prend le pari de se lancer dans l’édition. Ainsi naissent les Éditions du Schabel qui à ce jour comptent dans son catalogue pas moins d’une quinzaine d’ouvrages de référence.

Haman Mana a ouvert ses portes à Afrolivresque. C’est un homme jovial, affable, enthousiaste et passionné que nous avons rencontré.

Afrolivresque: Haman Mana, comment est-ce qu’on franchit le pas de patron de presse à éditeur?

Haman Mana: Franchir le pas d’éditeur de presse à éditeur de livres, c’est tout simple, pour moi. s’il ne s’agit pas du même métier, mais il s’agit tout de même du même procédé: transformer des idées en textes et leur donner forme en les imprimant sur du papier. J’ai surtout créé des journaux, dans mon parcours. Lorsque j’ai commencé l’aventure Le Jour en 2007, je sortais d’une autre histoire, Mutations, qui s’est terminée de manière un peu agitée. J’avais envie de prendre du large par rapport à la presse, tout en y restant quand même, parce que l’adrénaline des salles de rédaction chez moi, est irremplaçable. J’avais donc cette idée de beau-livre, sur les rois et royaumes Bamiléké, que je ne voulais pas non plus « donner » à un éditeur. J’ai donc créé pour l’occasion, une maison d’édition, pour porter le projet, et de fil en aiguille, des livres sont arrivés. J’ai pris goût, et me voilà de plein pied dans l’édition.

Afrolivresque: Quel est le positionnement aujourd’hui des Éditions du Schabel sur le marché camerounais et africain du livre?

Haman Mana: Le positionnement des Editions du Schabel, c’est d’abord l’idée du livre que l’on aime. Pour faire un livre, nous devons l’avoir aimé. C’est pour cela que c’est au compte gouttes qu’ils sortent de notre maison ( 13 livres en 4 ans) . Vous voyez, ce n’est pas une usine à livres. Nous sommes très artisanaux dans notre démarche, il y a rarement plusieurs livres dans le processus : nous prenons le temps de lire, de discuter avec les auteurs, de recentrer les projets s’il le faut, avant de produire. Nous accompagnons énormément nos auteurs dans la promotion du livre…C’est pour cela qu’il n’y a pas de livres « anonymes » chez nous, même s’il nous arrive de publier des anonymes. D’emblée, nous nous sommes positionnés sur le beau-livre, et quelques institutions  nous ont fait confiance, en nous confiant leurs ouvrages d’anniversaire : ce sont des livres de référence à ce jour. Nous mettons un accent sur les biographies, en ceci que nous croyons qu’en chaque individu, il y a quelque chose d’exceptionnel. Notre diffusion est également simultanée au Cameroun, en France et au Québec. Nous sommes en train de développer notre présence  sur l’Afrique d’expression francophone.


« Un voyage vers des hommes et des usages sur lesquels planent tant et tant de préjugés. Un contact souvent brutal, quelque fois délicat, avec une coutume magnifiquement conservée. Mais, au finish, un périple qui s’est rapidement transformé en une promenade à travers un autre habitat »

Mireille Bisseck, co-auteure


Afrolivresque: Quel regard portez-vous sur la qualité de la production littéraire africaine?

Haman Mana: La vie littéraire africaine est dense, forte. Je vois par exemple le Nigéria, où elle a déjà traversé les océans, pour faire influence en occident . Les jeunes générations africaines ont de la marge, grâce aux nouvelles possibilités technologiques et à la variété et l’originalité des Afriques, car il y a une multitude de facettes à notre continent.

Afrolivresque: L’édition numérique est en pleine croissante dans l’industrie du livre en occident. Quel regard jetez vous sur ce saut technologique et quel serait son apport dans l’’édition africaine?

Haman Mana: L’édition numérique est un monde nouveau, à explorer. Ceux qui posent la problématique en termes de la fin du livre papier se trompent. Les deux sont complémentaires et peuvent -doivent -coexister dans un monde où chacun trouve sa part. L’édition électronique, de par la « légèreté  » de son support, me semble t-il, devra rendre plus abordables, plus aisés les projets à petits budgets. C’est un boom qui va avoir lieu. Je suis très curieux de voir les passerelles qui se font entre les deux mondes: le numérique et le papier. Je vois bien comment des gens, après avoir lu un livre en numérique, s’attachent à trouver sa version papier, et comment, des ouvrages originels en numérique, se convertissent pour donner une version papier…C’est fascinant , et le meilleur est à venir, dans cette aventure.

Afrolivresque: Quels sont les prochains grands rendez-vous des Éditions du Schabel?

Haman Mana: Les Editions du Schabel seront, cette année plus prolixes que les années antérieures. Dès les tous prochains jours, Jean Bruno Tagne nous revient avec un livre sur les Lions indomptables. Ce journaliste très introduit a fait une plongée en profondeur dans le mal des Lions indomptables et c’est vraiment  le livre à lire pour comprendre pourquoi et comment cette vaillante équipe d’autrefois s’est transformée en une bande de loosers professionnels. Nous publions aussi bientôt une série de biographies de gens très ordinaires, mais qui ont connu dans leurs  parcours, des choses extraordinaires. Dans le catalogue 2015 des Editions du Schabel, il y aura aussi de belles surprises, surtout dans notre volet politique…


Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

Donnez-nous votre opinion sur ce sujet

Laisser un commentaire