Un prix de non-fiction réservé aux femmes noires par Cassava Republic Press

par Chrystelle Ngoulou
293 Vues Offrir un verre à Afrolivresque

La maison d’édition Cassava Republic Press a lancé, en octobre 2023, le Prix inaugural du manuscrit de non-fiction pour les femmes noires. Le prix est ouvert aux écrivaines noires émergentes et établies du monde entier. Le prix vise à récompenser et à publier des femmes noires d’Afrique et de la diaspora africaine qui ont produit des œuvres de non-fiction.

Un prix littéraire pour amplifier les voix des femmes noires

Avec ce prix, la maison d’édition Cassava Republic Press veut récompenser et valoriser les femmes noires qui font partie de la longue tradition des écrivaines noires en tant que créatrices de savoir et penseuses critiques. 

Le prix est financé par le gestionnaire de fonds de private equity Alitheia Capital et la Open Society Foundation Africa. La gagnante du Prix recevra un contrat d’édition avec Cassava Republic Press et une avance de 20 000 dollars. Les deux autres finalistes recevront une avance de 5 000 dollars et la possibilité d’un contrat d’édition.

Les soumissions doivent être des œuvres de non-fiction, et les mémoires simples ne sont pas acceptés. Les manuscrits qui intègrent un mélange de théorie et d’essais personnels dans un contexte plus large sont encouragés.

Nous acceptons les soumissions des quatre coins du monde. Si vous êtes une écrivaine noire établie ou émergente de non-fiction, soumettez votre manuscrit. Cela pourrait être votre chance d’être publié ! Faites connaître cette initiative révolutionnaire et aidez-nous à contribuer à la création d’un paysage littéraire qui reflète véritablement la diversité et l’éclat des voix des femmes noires.

Un jury prestigieux constitué de femmes noires

Le panel de jury du Prix inaugural du manuscrit de non-fiction pour les femmes noires est constitué de personnalités éminentes du monde des lettres avec des parcours diversifiés. On y retrouve :

Bernardine Evaristo, présidente du jury, est une autrice britannique renommée, notamment célèbre pour son roman « Girl, Woman, Other » (Fille, Femme, Autre en français), qui a remporté le Booker Prize en 2019. Evaristo explore souvent les thèmes de l’identité, de la race, du genre et de la sexualité dans son œuvre littéraire. Elle est également une militante active pour la diversité dans les arts et la littérature.

Sylvia Tamale est une éminente avocate et universitaire féministe africaine basée à Kampala, en Ouganda. Elle a été la première femme doyenne de la Faculté de droit de l’université Makerere en Ouganda. Elle a un diplôme en droit de l’université Makerere, une maîtrise en droit de la Harvard Law School et un doctorat en sociologie et études féministes de l’Université du Minnesota. Ses domaines de recherche incluent « Genre, Identité et Sexualité », « Femmes et Politique » et « Femmes du Tiers Monde et le Droit ».

Natalie Baszile est une auteure et cinéaste américaine. Elle est l’auteure de « Queen Sugar », un roman racontant l’histoire d’une femme afro-américaine qui hérite inopinément d’une ferme de canne à sucre en Louisiane. Baszile détient une maîtrise en études afro-américaines de l’UCLA et est diplômée du Warren Wilson College’s MFA Program for Writers. Son travail a été reconnu par la critique et a été nominé pour un NAACP Image Award. 

Carole Boyce Davies est une professeure d’études africaines et anglaises à l’université Cornell. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages, dont « Left of Karl Marx : The Political Life of Claudia Jones » et « Black Women, Writing and Identity: Migrations of the Subject ». Elle a également édité plusieurs anthologies critiques sur la littérature africaine et caribéenne.

Panashe Chigumadzi est une journaliste, essayiste et romancière zimbabwéenne, née en 1991. Elle a remporté le prix littéraire K. Sello Duiker en 2016 pour son premier roman « Sweet Medicine ». Chigumadzi est par ailleurs connue pour son travail en tant que chroniqueuse pour des publications telles que The Guardian, Die Zeit et The New York Review of Books. Elle est actuellement candidate au doctorat aux départements d’études africaines et afro-américaines de l’université Harvard. En outre, elle est la fondatrice du Vanguard Magazine, un magazine web féministe. Son travail se concentre sur des thèmes tels que l’identité, la politique et les droits des femmes en Afrique.

La maison d’édition Cassava Republic Press, en tant qu’éditeur mondial reliant l’Afrique et la diaspora africaine, a lancé le Prix du manuscrit de non-fiction pour les femmes noires pour combler un manque historique dans le monde littéraire et pour célébrer les contributions littéraires exceptionnelles des femmes noires. 

La date limite de soumission du manuscrit est prévue pour le 30 juin 2024. Toutes les informations pour soumettre un manuscrit sont sur ce site.

Bissap, tisane ou café ?

Soutenez Afrolivresque

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter