Anne Plantier célèbre des poétesses noires avec son bookclub Sapotille

par Chrystelle Ngoulou
106 Vues Offrir un verre à Afrolivresque
Anne Plantier fondatrice du bookclub Sapotille

Le 15 mars 2024 à Montpellier, la Salle Camproux de l’Université Paul Valéry a été le théâtre d’un bel événement : “Voix poétiques noires-Les poétesses africaines et afrodescendantes à travers le monde”, organisé par Anne Plantier à travers son club de lecture Sapotille. Ce rassemblement culturel, conçu et réalisé de A à Z par Anne, a eu lieu en marge du Printemps des Poètes, période dédiée à la célébration de la poésie sous toutes ses formes en France et à l’international.

Anne Plantier est une personnalité aux multiples facettes. Après des études d’histoire de la musique et un double cursus en musicologie et lettres modernes à la Sorbonne, son chemin professionnel s’est orienté vers le journalisme radiophonique sur France Musique puis vers la production et la gestion de projets culturels. Sa plume a également enrichi la revue Africultures.

De 2018 à 2020, elle a modéré le Book and Brunch Paris puis elle a cocréé le club de lecture Atoumo l’été 2021 en pleine crise Covid en binôme avec Mélina. Ces projets témoignent de son engagement vis-à-vis des littératures africaines et afrodescendantes.

Anne Plantier organise l'événement Voix poétiques noiresLa transition du club de lecture Atoumo en Sapotille en fin 2023 a marqué un tournant dans son parcours, lui permettant de fédérer en ligne et en présentiel une communauté autour de la littérature caribéenne et afro-diasporique. Les membres du club de lecture Sapotille se retrouvent une fois par mois en présentiel à Montpellier et une fois par mois en ligne.

L’événement « Voix poétiques noires » célèbre des poétesses noires du monde entier, dont les textes incarnent la résistance, la beauté et la puissance. Anne Plantier a fait le choix méticuleux de 50 textes à travers 9 recueils différents. Les autrices mises en lumières sont : Tanella Boni, Audre Lorde, Kiyemis, Maya Angelou, Rebecca Chaillon, Maya Ayim, Stéphanie Vovor, Evelyn Trouillot et Joelle Sambi.

Les œuvres ont été lues par 7 lectrices membres du bookclub Sapotille en compagnie de l’artiste The French Piano Bike qui a offert un accompagnement musical improvisé.

Anne Plantier et les lectrices du bookclub Sapotille.

Anne Plantier et les lectrices du bookclub Sapotille.

La détermination d’Anne a été le moteur de cet événement. Malgré les défis logistiques, tels que la recherche d’une salle — finalement fournie par l’association La Case — ou la mobilisation des ressources, comme les maisons d’édition qui ont envoyé des livres, et les librairies qui ont accepté d’afficher les tracts de l’événement, sa persévérance a payé. Le bouche-à-oreille et sa communication efficace sur les réseaux sociaux ont attiré une audience de 30 personnes, confirmant l’intérêt et le besoin de faire connaître les contributions littéraires africaines et afrodescendantes.

Anne Plantier, en bookstagrammeuse avertie, continue son travail de valorisation culturelle des lettres africaines et afrodiasporiques sur son compte Instagram esprit_vagabond_. Toutes les informations sur son bookclub Sapotille y sont disponibles.

Bissap, tisane ou café ?

Soutenez Afrolivresque

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter