La parole aux négresses - Awa Thiam - Éditions Saaraba

Dany Laferrière, Grand Prix des Ambassadeurs Francophones

par La redaction
Offrir un verre à Afrolivresque
Dany Laferrière, GL Portrait/Alamy

L’écrivain haïtien Dany Laferrière, membre éminent de l’Académie française, a récemment été mis à l’honneur en recevant le Grand Prix des Ambassadeurs francophones. Cette récompense vient s’ajouter à un palmarès déjà impressionnant, soulignant l’importance de son œuvre dans le paysage littéraire francophone.

Le 1ᵉʳ février 2024, l’écrivain haïtien Dany Laferrière a été honoré du Grand Prix des Ambassadeurs francophones à Paris, pour son livre Petit traité sur le racisme, réédité sous le titre Petit traité du racisme en Amérique en 2023 par les Éditions Grasset. Ce prix, attribué par le Groupe des Ambassadeurs Francophones, vise à célébrer la contribution à la langue française et à la culture internationale.

Cette distinction est une reconnaissance annuelle attribuée à un écrivain de langue française. L’Ambassade d’Haïti en France a exprimé ses vives félicitations à Dany Laferrière, saluant son talent et sa contribution au rayonnement de la culture haïtienne.

Dans Petit traité du racisme en Amérique, Dany Laferrière aborde le thème du racisme aux États-Unis à travers une série de courts textes, similaires aux haïkus, qui fonctionnent comme des instantanés. Ces écrits dépeignent diverses scènes, racontent des fragments d’histoire et brossent les portraits de figures marquantes, notamment des femmes admirées par l’auteur. Il rend aussi un vibrant hommage à des figures féminines clés, telles que l’écrivaine Maya Angelou, Toni Morrison, Prix Nobel de littérature, Bessie Smith, célèbre chanteuse de blues, et Harriet Tubman, icône de la lutte anti-esclavagiste.

Natif de Port-au-Prince en 1953, Dany Laferrière a commencé sa carrière comme journaliste en Haïti avant de s’exiler à Montréal en 1976. Son premier roman, publié en 1985, a ouvert la voie à une œuvre riche et variée, comptant plus de trente titres à ce jour. En 2013, son élection à l’Académie française a marqué un jalon historique, faisant de lui le premier Haïtien à intégrer cette institution.

Bissap, tisane ou café ?

Soutenez Afrolivresque

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Vous pourriez aussi aimer

À propos

Afrolivresque LogoL’Afrique au creux des lettres

 

Liens utiles

Newsletter