Combien d’entre nous se sont trouvés incapables de répondre à la moindre question concernant le contenu d’un livre pourtant tout récemment lu ? Combien ont eu l’impression désagréable d’enchaîner les pages sans toutefois saisir le message véhiculé par l’auteur ? À ces deux questions, nous pouvons répondre avec certitude, beaucoup. Nous sommes en effet nombreux à ne pas savoir aborder une œuvre écrite dite de « non-fiction ». Que ce soit un livre d’Histoire, de sciences diverses ou même de développement personnel, il est important d’adopter les bonnes habitudes afin d’en tirer le meilleur profit. Ci-dessous quelques astuces qui vont assurément changer votre façon de lire et vous montrer comment tirer profit de ses lectures.

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

Il est important d’adopter de bonnes habitudes comme ces astuces afin de tirer le meilleur profit de ses lectures Cliquez pour tweeter

1. Se donner la peine de tout lire

tirer profit de ses lectures

C’est évident, direz-vous ! Et pourtant non ! Préface, introduction et conclusion passent souvent à la trappe lorsque nous ouvrons un livre de non-fiction. Ils sont pourtant d’une importance certaine dans la mesure où l’auteur y amène son sujet. Il y pose une problématique qui lui servira de point de départ. La conclusion est, pour des raisons similaires, incontournable.

2. Savoir prendre des notes

tirer profit de ses lectures

Ce conseil n’est pas seulement valable pour les élèves et les étudiants. Prendre des notes en faisant à chaque fois un effort de reformulation permet au cerveau et plus particulièrement à la mémoire d’entamer le travail de mémorisation à moyen terme.

Si l’on s’en réfère au cône d’apprentissage d’Edgar Dale qui nous montre la distinction entre mémoire active et passive, après 15 jours, on ne retient que 10 % de ce qui a été lu. Il peut être intéressant de refermer un moment le livre et de noter à chaque chapitre ou étape de lecture ce que vous en avez retenu.

3. Ne pas hésiter à relire ses livres pour tirer profit de ses lectures

Courbe de l'oubli.png tirer profit de ses lectures

Soyons clairs, relire quatre fois la même page dans l’espoir d’en retenir le contenu ne sert à rien. Que faut-il faire à la place ? La méthode est simple. Il suffit de relire ses notes ou le texte original à des intervalles précis en fonction de la courbe d’Ebbinghaus bien connue sous le nom de «courbe de l’oubli», le jour même, deux jours plus tard, voire deux fois la semaine d’après, puis le même nombre de fois le mois suivant.

4. Analyser ce qu’on lit

Tirer profit de ses lectures

Il s’agit sans aucun doute de l’astuce la plus fiable. En effet, l’information est assimilée puis traitée. L’auteur répond à une interrogation bien précise que l’on l’identifie. On en jauge ensuite la pertinence au regard des autres informations acquises sur le même sujet.

Déconstruire la pensée, en saisir les nuances, en discuter avec d’autres permet de nous maintenir l’information en mémoire. Il faut garder à l’esprit que lire fait appel à la mémoire passive. Les informations ingurgitées ont donc vocation à être effacées. Il faut donc absolument activer la mémoire à des intervalles réguliers pour tirer profit de ses lectures.

Avez-vous des astuces imparables pour tirer au maximum profit de vos livres? Partagez-les avec nous en commentaires.

La rédaction

 

Laisser un commentaire