Synopsis du film:

Historien et homme politique de réputation internationale, Joseph Ki-Zerbo, «le Professeur» comme on l’appelle au Burkina Faso, répond aux questions de Ahmed Newton Barry sur le thème majeur de la nécessité pour les Africains d’assumer leurs identités tout en affirmant leur communauté de destin, à l’heure de la mondialisation.

Plus qu’un cours d’histoire, ces cinquante deux minutes d’entretien constituent un plaidoyer vivant pour une indépendance authentique de l’Afrique, dans le cadre d’un développement endogène inconcevable en dehors du cadre panafricain.

Les propos très pédagogiques du pionnier de l’histoire africaine, sont confrontés aux témoignages de personnalités scientifiques et politiques, d’amis, ainsi que de son épouse, Jacqueline Ki-Zerbo.
Il s’agit de: Elikia M’Bokolo, Amadou Mahtar Mbow, Alpha Oumar Konaré, Iba Der Thiam, Anise et André Postel-Vinay.

L’Afrique, éclatée en pièces détachées, n’apporte pas des solutions à la jeunesse mais des problèmes: manque de places dans les établissements de formation, déficit structurel d’emplois, tentatives désespérées de migrations vers le nord, choix démagogique d’une identité exclusive, conflits, transvasements massifs et violents des peuples.

La carte d’identité des Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) ne suffit pas. Il y a t-il indépendance dans la mendicité? La paupérisation guette le solitaire.

Dans la jungle de la mondialisation, tout pays isolé est un gibier potentiel. Le choix judicieux des éclairages du professeur et des autres grands témoins fait de cette première production audiovisuelle du Centre d’Études pour le Développement Africain (C.E.D.A – www.ceda.bf) réalisée par le cinéaste Dani Kouyaté, une précieuse contribution à la lutte du peuple africain pour une identité alternative.

Sources Dani Kouyate

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

Donnez-nous votre opinion sur ce sujet

Laisser un commentaire