Notes de l’épisode

Les histoires dans les livres sont racontées de différentes manières. Elles nous touchent et nous inspirent de différentes façons. Ces histoires peuvent être de la fiction ou pas. En général, lire, écrire ou écouter des livres audio est une activité très solitaire. Chaque lecteur se plonge dans l’univers du livre et crée, en quelque sorte, des images des lieux, des espaces et des personnages dans sa tête. Mais il existe un genre littéraire très particulier qui propose un espace où tous ces éléments sont visibles, et parfois, ils peuvent même interagir avec le public. Il s’agit du théâtre. Cet épisode est le premier d’une série de trois épisodes, dans laquelle 3 femmes de théâtre partagent avec leur travail en tant que metteuses en scène, comédiennes de théâtre et en tant que dramaturges, donc des écrivaines d’ouvrages destinés au théâtre.

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

L’invitée du premier épisode de cette série sur le théâtre est Laetitia Ajanohun, que Acèle Nadale, la présentatrice du podcast, a rencontrée en octobre 2020 à Berlin en Allemagne dans le cadre d’une représentation de la pièce Love is in the Hair écrite par Laetitia Ajanohun. Dans cet épisode, l’auteure, metteuse en scène et comédienne de théâtre franco-béninoise raconte comment elle s’est retrouvée dans le monde du théâtre. Elle explique ce qu’est le théâtre de son point de vue, et décrit ce qu’a été le processus de création de sa pièce Love is in the hair, une pièce qui fait le pari de rendre visibles sur scène les espaces inaccessibles aux corps noirs.

Liens mentionnés dans cet épisode

ABONNEZ-VOUS POUR NE MANQUER AUCUN ÉPISODE

   
   
     

Laisser un commentaire