Notes de l’épisode

Elle est la surprise de l’édition 2020 du plus prestigieux prix littéraire Francais, le Goncourt. Son dernier roman, Les impatientes, est dans toutes les bouches des amoureux du livre. Elle vient du Cameroun et s’appelle Djaïli Amadou Amal. Dans cet épisode, elle nous parle de sa jeunesse marquée par un mariage forcé et précoce, et par des violences régulières dans le couple. Djaïli Amadou Amal s’en est sortie aussi grâce à lecture et à l’écriture. Cet épisode est plus qu’un entretien, c’est un témoignage intime et généreux d’une survivante des violences faites aux femmes.

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

Djaili Amadou Amal bat tous les records actuellement. Les impatientes est aussi finaliste du Goncourt des lycéens dont le lauréat sera connu le 02 décembre. Le livre est aussi numéro 1 des ventes sur Amazon dans l’espace francophone.

Quatrième de couverture:
Les impatientes - Djaili Amadou Amal

Trois femmes, trois histoires, trois destins liés. Ce roman polyphonique retrace le destin de la jeune Ramla, arrachée à son amour pour être mariée à l’époux de Safira, tandis que Hindou, sa soeur, est contrainte d’épouser son cousin. Patience ! C’est le seul et unique conseil qui leur est donné par leur entourage, puisqu’il est impensable d’aller contre la volonté d’Allah. Comme le dit le proverbe peul : « Au bout de la patience, il y a le ciel. » Mais le ciel peut devenir un enfer. Comment ces trois femmes impatientes parviendront-elles à se libérer ?

Mariage forcé, viol conjugal, consensus et polygamie : ce roman de Djaïli Amadou Amal brise les tabous en dénonçant la condition féminine au Sahel et nous livre un roman bouleversant sur la question universelle des violences faites aux femmes.

 

Liens mentionnés dans cet épisode

ABONNEZ-VOUS POUR NE MANQUER AUCUN ÉPISODE

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire