“Mémoire entre deux rives” est un documentaire de 90′ de Wolimité Sié Palenfo et Frédéric Savoye produit par Mosaïque Films.

“Lorsque les blancs sont arrivés, les Lobi se sont réfugiés dans les collines pour tenter de leur échapper. Un jeune a fait une crise d’épilepsie. Les blancs l’ont tué, lui ont coupé la tête et l’ont mise à bouillir dans une marmite.”

Des récits comme celui-ci, tous les Lobi en connaissent.

Lien youtube

SYNOPSIS

Mémoire entre deux rives suit les traces de la colo­ni­sa­tion fran­çaise du Pays Lobi. Dans cette région, située au sud-ouest du Burkina Faso, il n’est pas un vil­lage, pas une famille qui ne se sou­vienne… Confrontée aux docu­ments d’archi­ves des admi­nis­tra­teurs, la tra­di­tion orale permet de remon­ter près d’un siècle d’his­toire, depuis l’arri­vée des pre­miers blancs jusqu’à nos jours. Cette parole témoi­gne éga­le­ment des consé­quen­ces indi­vi­duel­les, socia­les ou reli­gieu­ses de cette his­toire dou­lou­reuse. Du passé au pré­sent, de la parole vivante aux écrits des admi­nis­tra­teurs colo­niaux, Mémoire entre deux rives est autant une quête sur l’iden­tité Lobi qu’une réflexion sur la “France Civilisatrice”.

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Frédéric Savoye et Wolimité Sié Palenfo
Image : Sylvain Grolleau
Son : Constantin Da
Montage : Frédéric Savoye DVCam, 2002, 90mns
Produit par : Thomas Schmitt/Mosaïque Films
Coproduction : Cityzen TV & Mosaïque Films
Contact : mosai­que.film­s@­noos.fr

 

Frédéric Savoye, réalisateur fran­çais, l’un des 2 réalisateurs du documentaire “Mémoires entre 2 rives”, a fait plusieurs voyages en pays Lobi afin de s’immerger de cette culture. Pour la réalisation de ce film, il s’est appuyé sur les travaux de l’historienne Jeanne-Marie Kambou-Ferrand, l’une des rares historiennes à avoir fait des travaux sur les Lobi.

Frédéric SavoyeA tra­vers ce film, mon sou­hait était de faire enten­dre cette parole avant qu’elle ne soit défi­ni­ti­ve­ment tue et enter­rée. Le temps efface les preu­ves maté­riel­les de l’époque colo­niale. Les ” vieux “, dépo­si­tai­res de cette mémoire, dis­pa­rais­sent sans lais­ser de trace. Les nou­vel­les géné­ra­tions se détour­nent d’une his­toire qui contra­rie l’idée qu’ils se font de l’Occident. La France ne se sou­vient que de ceux qui ont com­battu dans ses rangs en remet­tant un peu d’argent à l’asso­cia­tion des anciens com­bat­tants…

Néanmoins les emprein­tes du passé résis­tent. Elles émer­gent à la sur­face d’un monde écar­telé entre tra­di­tion et moder­nité, dans un ” entre-deux ” où la mémoire d’un peuple, et peut-être son avenir, menace de s’abîmer”.

Frédéric Savoye au Festival Clap noire (2002)

Wolimité Sié Palenfo est Burkinabé et le deuxième réalisateur de ce très beau film-documentaire. Il considère “Mémoire entre 2 rives” comme une réponse à son père, qui était rétissant à lui transmettre leur culture, sous le prétexte qu’il était allé à “l’école du blanc”. Mais c’est aussi, selon lui, une contri­bu­tion à l’émer­gence d’une his­toire Lobi vue par les Lobi.

Wolimité Sié Palenfo“La colo­ni­sa­tion a laissé de pro­fon­des emprein­tes. L’exis­tence encore effec­tive aujourd’hui du ser­ment des Deux Bouches en est une preuve. Il en est d’autres que nous avons voulu faire émer­ger, soit de l’oubli, soit du non dit. C’est en sillon­nant les vil­la­ges, à la ren­contre des anciens, mais aussi des enfants, que nous avons ouvert le champ de nos inves­ti­ga­tions.

Le témoi­gnage ne s’arrête pas à la parole : outre les chants et les contes, la sculp­ture apporte un pré­cieux éclai­rage sur cette période. En tant que sculp­teur, j’ai sou­haité pri­vi­lé­gier cette piste. La sculp­ture au pays lobi joue acti­ve­ment en faveur de notre culture : elle cons­ti­tue un lien direct avec les ancê­tres. A ce titre, elle nous relie avec la mémoire de ceux qui ont com­bat­tus les colons. Mémoire entre deux rives entend faire écou­ter ces ” bois par­lants “, par l’entre­mise des sculp­teurs ou des ado­ra­teurs”.

 au Festival Clap noire (2002)

Pour en savoir plus sur les Lobi

Le “Pays Lobi”, situé au sud-ouest de l’actuel Burkina Faso, est peuplé par les Lobi, peuple qui se caractérise par leur résistence à toute forme d’autorité centralisée et par leur esprit guerrier. Les  décisions y sont prises par un collège constitué de tous les chefs de familles.  La cohésion du peuple Lobi est entretenue par des croyances animistes, entre autres le culte déesse Terre et le culte des ancêtres. 

Peuple Lobi 1915-1920

Les Lobi (1915 – 1920)
Extrait Publications des scientifiques de l’IRD: Images d’Afrique et sciences sociales : les pays lobi, birifor et dagara (Burkina Faso, Côte d’Ivoire et Ghana) : actes du colloque de Ouagadougou (10-15 décembre 1990)

Images d'Afrique et Sciences socialesLivre en téléchargement gratuit

L’image est-elle un outil de la recherche pour l’historien, l’anthropologue, l’archéologue, le géographe, l’économiste ? Depuis toujours, l’image est pour certains à la base de la méthode d’observation et d’analyse et donc d’une construction du réel; pour d’autres, elle est au mieux un élément d’illustration d’un travail achevé, quand elle n’est pas complètement superflue. Les auteurs ont voulu prendre ici le pari de lancer une interrogation sur le statut de l’image dans le travail d’un groupe de chercheurs et d’universitaires réunis par un même champ d’intérêt, la recherche dans le domaine des sciences sociales en “pays lobi” (Lobi-Birifor-Dagara) du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Ghana. Plus de 50 chercheurs originaires d’Afrique de l’Ouest et d’un grand nombre de pays européens se sont réunis pendant une semaine dans le principal pays concerné, à Ouagadougou au Burkina Faso, pour aborder sous cet éclairage particulier des domaines très divers (histoire, religion, art, économie, développement). Cet ouvrage donne un aperçu de l’état des recherches et de la très riche documentation iconographique (photographies, films, vidéo, dessins) couvrant près d’un siècle, réunie à cette occasion et qui a servi de “matière” aux débats. (Résumé d’auteur).

 

 

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

Donnez-nous votre opinion sur ce sujet

Laisser un commentaire