Les nouvelles technologies offrent des opportunités aux jeunes créateurs et développeurs du continent africain et de sa diaspora pour innover dans le domaine du livre. C’est le cas de l’application Bibook qui nous vient tout droit de l’écosystème malien.

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

1 –Qui est derrière Bibook ?

L’application Bibook est l’initiative d’un collectif de jeunes maliens, Culture en partage. L’idée part d’un constat général : le manque criard de bibliothèques en Afrique et l’absence d’ouvrages dans celles existantes. Ces jeunes gens décident d’innover dans le domaine de l’édition numérique en mettant sur pied Bibook. L’application est lancée en mars 2020. Avec aujourd’hui plus de 10 000 téléchargements, Bibook veut se positionner comme leader d’applications de lecture en Afrique.

2 –Comment fonctionne Bibook ?

L’application Bibook est assez simple à utiliser et fonctionne sur une application développée par la start-up bamakoise « We’re solution ». L’accès à la plateforme est gratuit et ouvert au public de tous les horizons. La création d’un compte sur smartphone ou tablette vous permet de disposer sans délai des nombreux ouvrages gratuits de la bibliothèque numérique. Vous pouvez aussi avec 2 000 frs ou 3 euros, acheter des livres sur l’application.

Bibook permet également d’effectuer des téléchargements afin de vous permettre d’accéder à vos livres hors connexion n’importe où. L’application est par ailleurs un éditeur et donne l’occasion à de nombreux auteurs de publier leurs œuvres via la plateforme et d’être rémunérés. L’écrivain perçoit alors dès le premier livre vendu, 20 % du prix de vente comme droits d’auteurs.

3-Les objectifs visés par les créateurs

L’application Bibook est le fruit d’une action collective pour une Afrique créative. Cette bibliothèque numérique voit le jour dans le but de faciliter l’accès à la connaissance dans un environnement marqué par la crise sécuritaire. Elle vise aussi à vulgariser la lecture et l’écriture sur un continent qui, de nos jours, a difficilement accès aux livres. L’appli change la donne et apporte les livres sur les outils les plus utilisés par les maliens et la majorité des jeunes africains. Les barrières de la distance ou de l’éloignement n’existent plus avec la plateforme, ce qui a pour but de rapprocher les auteurs et les lecteurs.

L’appli Bibook est un exemple d’initiative dans le domaine de l’édition numérique sur le continent. Il en faut encore plus pour dynamiser et populariser ce secteur en Afrique. Ce projet est aussi une note d’espoir et montre bien la créativité et le dynamisme de la jeunesse africaine. D’autres initiatives du genre dans le domaine du livre en Afrique seraient les bienvenues.

 

La rédaction

Laisser un commentaire