Du 4 au 8 décembre 2015, se tiendra la troisième édition du Salon du Livre de Brazzaville, pour le bonheur des passionnés de lecture.

Dans le but de raviver l’intérêt du grand public pour la littérature congolaise et de valoriser par la même occasion le patrimoine culturel de ce beau pays d’Afrique centrale, le thème retenu pour cette édition est « Le Fleuve Congo et Nous ».

Le Fleuve Congo est chargé d’Histoire. Reliant des hommes des deux bords, arrosant la forêt, se jetant dans la mer, il interpelle l’Humanité toute entière et souhaite unir les hommes dont il contribue à la survie. Quelle plus belle manière de réconcilier les congolais avec eux-mêmes, leur culture et leur patrimoine, que de les rassembler autour du Fleuve !

salon-fleuve-congo-1-300x225

A cette occasion, le Salon accueillera pour cette édition 2015, plusieurs invités venus de l’étranger, dont Emilie-Flore Faignond, poète et écrivaine congolaise dont les deux parents sont issus chacun d’une rive du Fleuve Congo ; tout un symbole !

La littérature congolaise, qui fêtait d’ailleurs ses 60 ans en 2013, est d’une richesse inouïe. Elle a mis en lumière pléthore d’auteurs, et nous avons à cœur ici de rappeler quelques écrivains congolais, toutes générations confondues, dont quelques uns sont considérés comme les plus brillants du continent Africain, à l’instar du poète Tchicaya U’Tamsi, Jean Malonga, Sony Labou Tansi, Dominique Ngoïe Ngalla, Evelyne Mankou, Alain Mabanckou, Ghislaine Sathoud, Hugues Eta, Aimé Eyengué, Bienvenu Boudimbou ou Isaac Djoumali Sengha pour ne citer que ceux-là…

Isaac-Djoumali-Sengha-203x300

L’écrivain congolais Isaac Djoumali Sengha (L’ingratitude du caiman: Les racines du mal, Harmattan 2012) lors des 60 ans de la littérature congolaise

Parmi les activités organisées par ce Salon du Livre de Brazzaville, une dictée s’intitulant « CONTRE LA BARBARIE, LA POÉSIE », sur un extrait de Guerre et Paix de Tolstoï, inspirateur pacifique de plusieurs figures emblématiques dont le Mahatma Gandhi, Martin Luther King, Jr ou Nelson Mandela, est au programme ; des poèmes, slams et nouvelles sont également à découvrir.

L’ouverture de l’événement est prévue le vendredi 4 décembre à 9 heures, à la mairie centrale de Brazzaville, et les activités se dérouleront tous les jours de 9 heures à 18 heures.

Contact : +242 06 681 17 63.

L’ENTRÉE EST GRATUITE

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

Donnez-nous votre opinion sur ce sujet

Laisser un commentaire