C’est en tant qu’associée et responsable du management stratégique et opérationnel pour le marketing, la communication et le juridique qu’Erika Djadjo, jeune franco-camerounaise de 36 ans vivant au Canada, rejoint l’équipe de la direction d’Afrolivresque.

« Accueillir Erika au sein d’Afrolivresque est un grand plaisir. L’équipe s’enrichit ainsi d’un nouveau membre doté d’une expertise et d’une expérience de haute facture dans les domaines de l’ingénierie numérique, de la communication, du marketing et de la documentation juridique. Au-delà de ses compétences techniques, Erika partage entièrement la vision d’Afrolivresque. Sa créativité et son énergie sont de l’essence qui attise le feu qui brûle en chacun de nos collaborateurs pour atteindre nos objectifs », a déclaré Acèle Nadale, fondatrice d’Afrolivresque.

Pendant une dizaine d’années, Erika a tour à tour occupé des fonctions dans les métiers du droit, de la communication et de l’ingénierie numérique, tant en Afrique qu’en Europe.

Quand on lui pose la question de savoir quelles ont été ses motivations pour rejoindre une si jeune entreprise, elle répond:

« Mon faible pour les lettres et la littérature date peut-être d’avant-hier, mais sûrement pas d’aujourd’hui. Et le monde dans lequel nous vivons n’a pas encore réussi à susciter chez moi ce sentiment de résignation que j’observe, face à la dégradation accélérée des valeurs intellectuelles. Afrolivresque, une initiative à saluer, dont le nom indique clairement l’objectif centré sur le livre africain sous tous ses aspects, correspond à ma philosophie. Les raisons de mon engagement social, l’éducation, la fracture numérique, la transformation du potentiel africain en résultats perceptibles, en un mot l’excellence, se retrouvent dans la vocation d’Afrolivresque. A un tournant de ma vie et par un heureux concours de circonstance, nos chemins se sont croisés et notre vision commune a pris le pas sur nos réalités individuelles.
Cette collaboration est amenée à porter des fruits qui je l’espère transmettrons de manière claire cette sagesse africaine à ceux qui n’y croient plus ou à ceux qui ne le savent pas encore : tu ne peux pas attacher un paquet de koki* d’une seule main. En d’autres termes, l‘union continue de faire la force. »

Nous lui souhaitons la bienvenue au sein de la famille Afrolivresque et surtout de très belles réussites pour les challenges à venir.

* Plat camerounais à base de haricots blancs qui se cuisine en papillote, dans des feuilles de bananier.

La rédaction

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

Donnez-nous votre opinion sur ce sujet

Laisser un commentaire