Comment pensent l’Afrique et sa diaspora à propos de démocratie ? Que reste-il des structures précoloniales? Quelles sont les conséquences du cloinialisme et du néo-colonialisme en terme de particpation socio-éconnomiques, politiques et sociales? Quels défis en découlent pour les jeunes mouvements démocratiques qui sont confrontés aux idées et aux supports financiers de donnateurs étrangers? Comment peuvent être repenser la politique sociale et économique, la symbolique et la créativité? Quel est peut-être le nouveau visage d’une solidarité internationale aujourd’hui?

C’est à ces questions que vont essayer de répondre sociologues, politiologues, écrivains, économistes, activistes et artistes issus de plusieures pays de l’Afrique tels que le Sénégal, l’Ouganda, le Ghana, le Cameroun, le Kenya et la RDC. Sont invités :

  • Ken Bugul (Écrivaine, Sénégal)
  • Felwine Sarr (Économiste, Sénégal)
  • Mamadou Lamine Sagna (Sociologie, Sénégal)
  • Kwesi Aikins (Politologue, Allemagne/Ghana)
  • Fatma Oussedik (Algérie)
  • Wilfried Claude (Cameroun, Allemagne)
  • Hobskur (Musicien, Cameroun)
  • Aram Ziai (Politologue, Allemagne)

Ce symposium, qui se déroulera  le vendredi 02 décembre 2016 de 10h à 18h à Berlin au « Roten Salon – Volksbühne », est organisé par l’association AFRIAVENIR INTERNATIONAL qui clôture ainsi le projet « Notre nombre est notre force » lancé en octobre 2015.

 

PROGRAMME DU SYMPOSIUM:

 

programme-symposium Perspectives panafricaines

programme2-symposium

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

Donnez-nous votre opinion sur ce sujet

Laisser un commentaire