C’est devenu presque une tradition. Les présidents des USA se (re)mettent à l’écriture une fois qu’ils ont quitté la Maison Blanche. Et les sommes qui scellent leurs contrats avec les maisons d’édition les plus célèbres de la planète donnent parfois le tournis. Les Obama suivront la tradition et vont cette fois-ci battre un nouveau record dans le monde de l’édition.

L’on se souvient de George W. Bush qui avait obtenu environ 10 millions de dollars pour ses mémoires, de Hillary Clinton avec 8 millions de dollars, et de Bill Clinton qui était allé jusqu’à 15 millions de dollars pour son autobiographie.

La plus grosse somme en matière de signature de contrat d’édition jusqu’ici était l’auteur américain à succès de romans policiers James Patterson qui avait signé en 2009 un contrat d’environ 150 millions de dollars, mais pour 17 livres.

C’est le Financial Times qui vient de l’annoncer. Potus et Flotus ont signé un deal record avec la célèbre maison d’édition Penguin Random House (Imbolo Mbue, Yaa Gyasi) de 60 millions de dollars. Il faut rappeler que les 3 précédents livres de Barack Obama ont été édités dans cette même maison. C’est au cours d’une enchère qui aurait commencé aux alentours de 18 millions et à laquelle d’autres grosses maisons d’édition prenaient part que le marché a été conclu. Ce contrat faramineux a été négocié par leur agent, l’avocat Robert Barnett,  agent de Bush, Tony Blair et Clinton entre autres, et qui selon les coulisses, en tirera une belle commission de près de 9 millions de dollars.

L’éditeur prévoit de donner un million de livres au nom de la famille Obama à First Book, un organisme à but non lucratif qui fournit des livres à des enfants défavorisés, et à Open eBooks, le partenaire pour l’initiative d’éducation numérique de la Maison Blanche de 2016 basé à Washington. Les Obama ont également l’intention de faire don d’une partie de leur avance à un organisme de charité, y compris la Fondation Obama.

La rédaction

Recevez l'InfoLivresque chaque vendredi

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

Vous avez aimé cet article? Laissez un commentaire

Commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire