Cette année encore la littérature est au cœur de l’activité culturelle africaine. Les 3 premiers mois de l’année 2021 proposent des événements que les férus de littérature aimeront.  

Recevez l'InfoLivresque

Toute l'actualité littéraire africaine du net directement dans votre boîte mail

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Pas de spams. Vos informations restent confidentielles.

1. La rentrée littéraire du Mali

La rentrée littéraire du Mali

L’édition de cette année se déroulera du 16 au 20 février prochain, dans les villes de Bamako, Sikasso, Djenné et Tombouctou. C’est l’événement majeur dans l’univers littéraire malien en ce début d’année 2021.

Le thème choisit cette année est « Héritages en partage ». Cette rentrée littéraire rassemble pendant cinq jours environ 300 participants issus de plusieurs pays et une trentaine d’invités autour de différentes articulations.

Des tables rondes aux ateliers en passant par les lectures et débats, les arrêts sont nombreux. Ils donnent l’occasion de découvrir les écrits des auteurs maliens et internationaux parmi lesquels de grands noms de la littérature comme Louis-Philippe Dalembert, Mbarek Beyrouk, Hajar Bali ou encore Eugène Ebodé.

2. Le colloque international de Lomé « Littérature et paix »

université de Lomé

Le succès de la première édition du colloque en 2019 pousse les initiateurs du projet à organiser une deuxième édition cette année. Le laboratoire de Recherche en Langues de l’université de Lomé donne rendez-vous les 24, 25 et 26 février prochains pour un séminaire dont le thème est “Justice créatrice, droits humains et responsabilités au service de la paix.” C’est un clin d’œil à la littérature pour démontrer son apport dans la construction d’un idéal de paix et de justice sociale. Le colloque présente alors l’œuvre littéraire comme le peintre d’un modèle éthique à suivre.

3. Le prix littéraire « Voix d’Afriques »

Prix littéraire Voix d'AfriqueIl est l’initiative des éditions JC Lattès et RFI en partenariat avec la Cité internationale des arts, un lieu de vie ouvert au dialogue entre les cultures. Le nouveau prix littéraire « Voix d’Afriques » prône l’émergence des jeunes auteurs d’expression française du continent. Le prix soutient et expose alors la jeune pousse africaine et ses travaux aux yeux du monde. Est éligible au concours tout adulte de moins de 30 ans n’ayant aucune publication à son actif et vivant dans un pays d’Afrique. La première édition du prix connaît un franc succès avec plus de 8 000 inscriptions enregistrées. L’inscription et le dépôt de manuscrits restent possibles jusqu’au 31 janvier 2021 pour la deuxième édition. Un jury professionnel composé d’éditeurs, de journalistes, d’écrivains, de libraires et placés sous la présidence d’Abdourahman Wabéri est chargé de déterminer le lauréat au mois de mars prochain pour une publication en septembre de la même année. La cité internationale des arts à Paris offre en plus une résidence au vainqueur. Yaya Diomandé a été le vainqueur de l’édition 2019 avec son roman Abobo Marley.

LES MEMBRES DU JURY
Abdourahman Waberi, président du jury
Catherine Fruchon-Toussaint, journaliste RFI
Bénédicte Alliot, directrice de la Cité internationale des arts
Véronique Cardi, présidente des éditions JC Lattès
Anne-Sophie Stefanini, directrice éditoriale des éditions JC Lattès
Josué Guébo, poète et professeur à l’université en Côte d’Ivoire
Pascal Thuot, directeur de la librairie Millepages à Vincennes
Réassi Ouabonzi, de Chez Gangoueus et des Chroniques littéraires africaines
Grégoire Leménager, journaliste L’Obs
Bios Diallo, écrivain, journaliste et directeur d’un festival en Mauritanie

La rédaction

Laisser un commentaire